France
URL courte
10315107
S'abonner

L’artiste russe Piotr Pavlenski, qui a obtenu le statut de réfugié politique en France, propage maintenant son «art» à travers la France et incendie la Banque de France à Paris. Il est accusé en Russie d’agression sexuelle et est connu pour ses «performances», dont l’incendie des portes du siège du FSB à Moscou.

Le réfugié politique Piotr Pavlenski, qui a obtenu l'asile en France au mois de mai dernier, a incendié la façade de la Banque de France à Paris. L'artiste a fui la Russie, où il est accusé d'agression sexuelle et a notamment été interpellé et traduit en justice pour certaines de ses «performances».

Vêtu de noir, l'artiste a posé devant les portes de la Banque de France avec des flammes autour de lui.​

Selon des témoignages sur Twitter, cette action serait baptisée «L'incendie mondial des révolutions».

​La police française l'a arrêté et il est actuellement en garde à vue.

En 2015, le Russe avait versé de l'essence sur les portes du siège du FSB à Moscou et les avait incendiées.

Les twittos ont largement commenté la «performance» du réfugié politique accueilli en France avec sa femme et leurs deux enfants.

Piotr Pavlenski, qui se proclame artiste, a été interpellé et traduit en justice pour certaines de ses performances. Il a quitté la Russie à la suite de l'ouverture d'une enquête sur l'agression sexuelle dont l'actrice du Teatr.doc Anastasia Slonina a déclaré être victime, ce qu'il nie. Il a obtenu, avec sa femme Oksana Chaliguina et leurs deux enfants l'asile politique en France au mois de mai 2017.

Par ses performances qui l'ont rendu célèbre, il dénonçait le gouvernement russe. Il n'hésita pas, par exemple, à se clouer la peau des testicules sur les pavés de la place Rouge ou se coudre les lèvres en soutien au groupe de punk rock féministe Pussy Riot.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
art contemporain, incendie, banques, Piotr Pavlenski, Paris, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook