France
URL courte
43668
S'abonner

Une manifestation pour le retrait des ordonnances d’Emmanuel Macron se déroule ce 18 novembre à Paris à l’initiative du Front social.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi à Paris et se sont dirigées vers l'Elysée pour exiger le retrait des ordonnances et de «toutes les mesures antisociales» du Président français Emmanuel Macron.

La «Marche nationale sur l'Elysée» est organisée à l'appel du Front social, une coordination de syndicats, d'associations, de collectifs, de médias alternatifs et de militants opposés à la politique de M.Macron, «le Président des riches», selon eux. Elle a commencé dans le 17e arrondissement de Paris.

  • Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron
    Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron
    © Sputnik .
  • Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron
    Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron
    © Sputnik .
  • Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron
    Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron
    © Sputnik .
1 / 3
© Sputnik .
Marche nationale sur l'Elysée contre la politique de Macron

Les manifestants scandent «Grève générale» et chantent «Capitalistes, c'est dégueulasse», et «La police, c'est dégueulasse».

La police, présente sur les lieux, n'entrave pas le passage du cortège et cherche surtout à protéger les vitrines contre les casseurs. Les vitrines d'une banque et de plusieurs magasins ont toutefois déjà été brisées. Certaines personnes ont allumé des feux de Bengale.

Les manifestants protestent contre «les mesures antisociales de Macron et [de] son gouvernement», notamment les ordonnances sur la loi Travail qui facilitent les licenciements, permettent de diminuer les salaires et de limiter certains droits des travailleurs, et «contre la suppression d'instances représentatives du personnel et la baisse drastique du nombre de délégués», lit-on sur la page Facebook du Front social.

La marche réunit des représentants de nombreuses associations, syndicats et organisations dont la CGT, l'Association Droit Au Logement (DAL), Solidaires, la Convention collective nationale de travail (CCNT), le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), et beaucoup d'autres encore, selon le site internet Paris Démosphère qui publie «l'agenda alternatif de la région parisienne».

La police a bloqué le cortège sur le boulevard Haussmann.

Jeudi dernier, des grèves et des manifestations ont eu lieu partout en France dans le cadre d'une nouvelle journée de mobilisation syndicale contre la politique d'Emmanuel Macron.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
«Homme blanc de droite», «gros cumulard»: une élue LFI n’apprécie pas la nomination de Castex et le fait savoir
Tags:
vandalisme, marche, banques, Emmanuel Macron, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook