France
URL courte
1186
S'abonner

Les représentants de la coalition nationaliste seraient en tête au premier tour des élections territoriales en Corse, indiquent les résultats partiels fournis par la préfecture.

La liste de la coalition nationaliste arriverait largement en tête dimanche au premier tour des élections territoriales en Corse, marquées par une participation en baisse, selon des résultats partiels de la préfecture.

Précisément, la liste Pè a Corsica (Pour la Corse), qui rassemble autonomistes de Gilles Simeoni et indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, obtiendrait 47,35% des voix, signalent les résultats portant sur un quart des exprimés communiqués par la préfecture de région. Une estimation de l'institut Ipsos peu avant 20h00 donnait aussi la liste Simeoni-Talamoni en tête avec 45% des suffrages.

La droite régionaliste de Jean-Martin Mondoloni, en deuxième position, est créditée de 13,01% des voix. Celle de la République en Marche de Jean-Charles Orsucci arriverait en troisième position (12,37%) suivie de la liste de Valérie Bozzi, soutenue par Les Républicains (11,61%). Le parti indépendantiste U Rinnovu, partisan d'une ligne nationaliste plus dure, ferait plus que doubler son score de décembre 2015 en obtenant 7,27% des voix. Une liste doit pour se maintenir au second tour obtenir au moins 7% des suffrages, indique l'AFP.

La gauche, qui avait présenté cinq listes en 2015, et n'en présentait qu'une cette fois-ci, menée par Jacques Casamarta (Corse insoumise), obtient 5,77% des suffrages. Le Front national voit son score divisé par quatre, réunissant 2,63% des suffrages.

Une heure avant la fermeture des bureaux de vote intervenue à 18h00, le taux de participation était de 45,75%, selon le ministère de l'Intérieur. Une baisse de plus de six points par rapport aux territoriales de décembre 2015 où la participation était de 52,59% à la même heure (59,88% à l'issue du vote).

Les 234.000 électeurs corses étaient appelés à voter pour choisir les 63 élus d'une nouvelle instance inédite, née de la fusion le 1er janvier des deux conseils départementaux et de la collectivité territoriale (région).

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
taux de participation, résultats partiels, indépendantistes, nationalistes, élections, Corse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook