Ecoutez Radio Sputnik
    Un SDF à Paris

    «Soyons humains»: un SDF joue et gagne contre la mairie de Paris

    © AFP 2018 PHILIPPE LOPEZ
    France
    URL courte
    6232

    La mairie de Paris, qui installe ici et là des dispositifs anti-SDF, a dû en retirer un après qu’un tweet d’un sans-abri engagé pour la cause de ses frères et sœurs d’infortune est devenu viral.

    Un sans-domicile fixe, Christian Page, devenu célèbre grâce à son compte Twitter très suivi sur lequel il raconte sa vie dans les rues de Paris, a obtenu le retrait d’une installation empêchant les SDF de se réchauffer, annoncent les médias.

    Le jour de Noël, le «SDF 2.0», tel qu’il se présente sur Twitter, a publié une photo de barrières bloquant l’accès à des bouches d’aération rue de Meaux, dans le 19e arrondissement, sur lesquelles des sans-abris passaient parfois la nuit. 

    ​Le sans-abri blogueur a appelé les internautes et surtout les membres des associations Fondation Abbé Pierre et Droit au logement (DAL) à se réunir le jour même devant le siège du ministère du Logement, rue de Varenne, dans le 7e arrondissement, pour «se faire entendre». 

    «Soyons humains et joyeux Noël», a-t-il indiqué à la fin de son message.

    Partagé plus de 2.000 fois, le cri d’alarme de Christian Page a fait plier Anne Hidalgo, qui mène déjà sa campagne pour un second mandat de maire de Paris à partir de 2020. 

    «La maire de Paris a aussitôt diligenté une enquête. Il s’est avéré que ces barrières ont été posées il y a sept ans, “pour éviter les squats”. Anne Hidalgo a demandé qu’elles soient retirées sans délai», a indiqué mardi son conseiller en communication.

    Le 27 décembre, les autorités ont annoncé avoir retiré l’installation anti-SDF en question. 

    ​Quant à Christian Page, il continue son œuvre. Le 26 décembre, il a dénoncé une installation similaire devant une succursale de la Banque Populaire dans le 20e arrondissement.

    ​Ce sans-abri de 44 ans, qui a près de 16.400 abonnés sur Twitter, rend compte de la vie des SDF français depuis qu’il s’est retrouvé à la rue au printemps 2016. Il publie des commentaires sur les centres d’hébergement, les repas et l’attitude des autorités à l’égard des sans-domicile fixe. 

    ​En décembre 2017, il a notamment critiqué la politique du gouvernement Macron concernant les SDF.

     

    Lire aussi:

    Agence immobilière du Secours catholique: déshabiller Pierre pour loger Paul?
    Chaque hiver, même rengaine, la classe politique s’émeut sur le sort des SDF
    Aux USA, un homme expulsé d’un McDonalds pour avoir donné à manger à un SDF
    Tags:
    sans-abri, SDF, Twitter, ministère français du Logement, Mairie de Paris, Anne Hidalgo, France, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik