Ecoutez Radio Sputnik
    La police française

    Des forces de l’ordre supplémentaires mobilisées en France pour le Nouvel An

    © AFP 2018 PHILIPPE HUGUEN
    France
    URL courte
    520

    La célébration du Nouvel An se déroulera dans un «contexte de menace terroriste toujours élevée», préviennent les autorités françaises, ayant déployé des forces de l’ordre supplémentaires pour assurer la sécurité.

    Les autorités françaises ont renforcé les mesures de sécurité en mobilisant environ 140.000 employés des services de maintien de l'ordre et ceux d'urgence, fait savoir le Ministère de l'Intérieur.

    La célébration du Nouvel An se déroulera dans un «contexte de menace terroriste toujours élevée», indiquent les autorités françaises.

    Afin d'assurer la sécurité du réveillon du jour de l'An le ministère de l'Intérieur a déployé sur l'ensemble du territoire 56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 39.800 pompiers et 7.000 militaires de l'opération «Sentinelle».

    «Sentinelle» est une opération militaire lancée après les attentats de 2015 à Paris, dans le cadre de laquelle des forces de sécurité supplémentaires ont été déployées sur le territoire français afin de prévenir un possible attentat.

    À l'approche du Nouvel An, le ministère français de l'Intérieur a également averti les citoyens du danger représenté par les explosions de pétards, susceptibles de provoquer des blessures graves. Après un accident survenu en 2012, qui a fait deux morts, les règles concernant la vente, l'utilisation et le transport des pétards ont été durcies en Alsace.

    Selon les médias français, le 30 décembre la police a confisqué environ 93 kg de pétards à la frontière franco-allemande près de Strasbourg, la capitale de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

     

    Lire aussi:

    Noël en France: encore plus de sécurité qu’en 2016
    Sentinelle est-elle capable de protéger la population? Les internautes inquiets
    Présidentielle: un second tour sous haute surveillance
    Tags:
    sécurité, pompiers, police, Nouvel An, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik