France
URL courte
10374
S'abonner

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a recadré un journaliste français qui lui a posé une question sur les liens présumés d’Ankara avec les terroristes et l’envoi présumé d’armes en Syrie.

Un journaliste français s’est vu vendredi sèchement recadré et tutoyé par le Président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue français Emmanuel Macron à l’Élysée.

«Tu ne parles pas comme un journaliste. Tu parles comme un membre du Fetö en utilisant les mêmes arguments», a indiqué M.Erdogan au journaliste qui avait évoqué des livraisons présumées d’armes par Ankara aux terroristes au début du conflit en Syrie.

Le Fetö est le parti d’opposition de Fethullah Gülen, l'adversaire politique d'Erdogan exilé aux USA, que les autorités turques accusent d’avoir préparé un coup d’État avorté en Turquie en 2016. 

Le correspondant a insisté: «Je parle comme un journaliste».

«Quand vous posez des questions, il faut être sensibles et ne pas s'exprimer avec les arguments des autres. Et vous avez devant vous celui qui n’avalera pas vos couleuvres, il faut que vous le sachiez!», a répondu M.Erdogan.

M.Erdogan est arrivé vendredi pour la première visite en France depuis l'élection d'Emmanuel Macron au poste de Président.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
journalistes, FETO, Recep Tayyip Erdogan, France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook