France
URL courte
25103
S'abonner

Le chef des Républicains, Laurent Wauquiez, a été enregistré, sans qu’il le sache, lors d'un cours donné dans une école de commerce de Lyon. De façon assez critique, l’homme politique s’est prononcé notamment sur Emmanuel Macron, Angela Merkel ou encore Gérald Darmanin

Tour à tour, Laurent Wauquiez a «attaqué» le Président de la République, la chancelière allemande et le ministre de l'Action et des Comptes publics lors d'un cours donné dans une école de commerce de Lyon. Un enregistrement a été réalisé à son insu et diffusé le 16 février par le «Quotidien».

​Ainsi, selon le président des Républicains, Emmanuel Macron «fait comme [lui, ndlr]» et qu'il «se met en bras de chemise» pour «faire cool».

La chancelière allemande a, elle aussi, été l'objet de l'attention de M.Wauquiez.

«Vous avez déjà regardé son compte Instagram? Croyez-moi, pour y trouver du charisme, il faut vraiment se lever de bonne heure», indique l'homme politique.

Puis, le chef des Républicains s'est mis à commenter la situation du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui faisait l'objet d'une plainte pour viol classée sans suite ce vendredi.

«Vous regardez Darmanin, vous avez une interview sur Franceinfo avec Apathie qui est absolument extraordinaire», dit-il au sujet de l'intervention du ministre le 15 janvier. «Mais c'est un monument à regarder, ce truc! C'est du Cahuzac puissance 10!»

Et d'ajouter que «le type sait très bien ce qu'il a fait, il sait très bien ce qui va arriver».

«Vous penserez à moi dans les semaines qui viennent, mais lui, je lui promets pas un grand destin», a résumé M.Wauquiez.

Le chef des Républicains a aussi donné son sentiment sur l'affaire Fillon, affirmant que l'ancien Premier ministre «gagne la primaire et que derrière il (Macron) le démolisse, ça je suis sûr et certain qu'il l'a organisé et je pense qu'ils ont largement contribué à mettre en place la cellule de démolition. Je n'ai aucun doute que le machin a été totalement téléguidé.»

Une telle allocution a immédiatement enflammé le Web.

Nombreux étaient ceux qui se sont offert la tête du chef des Républicains.

​D'après certains, ce discours marque la fin de sa carrière politique.

​D'autres utilisateurs de Twitter n'ont toutefois rien trouvé de grave et de répréhensible dans l'allocution de l'homme politique français.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Mobilisation contre les violences policières à Paris, en dépit de l’interdiction - vidéo
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
chemise, propos, enregistrement, Albert Einstein, Gérard Darmanin, François Fillon, Angela Merkel, Emmanuel Macron, Laurent Wauquiez, Lyon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook