France
URL courte
28630
S'abonner

Nombreux ont été les manifestants qui se sont rassemblés ce mercredi soir place Saint-Michel pour dénoncer l’injustice du projet de loi asile-immigration présenté par Gérard Collomb. L’agence Sputnik s'est rendue sur place pour suivre l'évolution de la manifestation.

Le projet de loi asile-immigration, présenté plus tôt dans la journée en Conseil des ministres par Gérard Collomb, a suscité une vague de protestations dans la capitale française. Après un rassemblement dans l'après-midi, des gens ont afflué dans la soirée place Saint-Michel pour participer à une action à l'initiative du Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants (BAAM), organisme chargé de soutenir toute personne en situation de migration. Une correspondante de Sputnik est présente sur place.

Sur les pancartes des manifestants marchant entre Saint Michel et l'Assemblée nationale, on voit des appels à assurer «Un toit et des papiers pour tous», la «Liberté pour les exilé-e-s» et insistant que «Personne n'est illégal».

Manifestation contre la loi asile-immigration à Paris, 21 février 2018
© Sputnik .
Manifestation contre la loi asile-immigration à Paris, 21 février 2018

«C'est inadmissible que les gens perdent du temps», a souligné une manifestante au micro de Sputnik, ajoutant que certains demandeurs d'asile demeuraient déjà dans le pays depuis sept ans, sans que la situation ne s'améliore.

En cela, il s'agit pour la plupart de jeunes qui auraient pu passer le temps consacré à obtenir l'asile à faire des études, a insisté la manifestante.

Manifestation contre la loi asile-immigration à Paris, 21 février 2018
© Sputnik .
Manifestation contre la loi asile-immigration à Paris, 21 février 2018

D'après les participants à la marche contre le projet de loi du ministre de l'Intérieur, l'action a réuni des milliers des personnes au début et de nombreuses peuvent encore se joindre au mouvement.

Gérard Collomb a présenté mercredi devant le Conseil des ministres son projet de loi sur l'asile et l'immigration, visant à réduire à six mois les délais d'instruction de la demande d'asile et à faciliter la reconduite à la frontière pour les déboutés. Décrit comme «reposant sur deux principes, humanité et efficacité», selon le Premier ministre Édouard Philippe, le texte a déclenché une vague de critiques de la part de diverses associations de soutien aux réfugiés.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Un habitant de Nice sacrifie un mouton dans sa baignoire pour l’Aïd el-Kebir – vidéo choc
Tags:
demandeurs d'asile, asile, critiques, loi, migrants, manifestation, immigration, Gérard Collomb, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook