France
URL courte
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)
541347
S'abonner

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s'était proposé comme otage auprès du djihadiste auteur des attaques dans l'Aude, est mort des suites de ses blessures.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé samedi la mort des suites de ses blessures du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s'était proposé comme otage auprès du djihadiste auteur des attaques dans l'Aude.

Selon l'AFP, Emmanuel Macron avait particulièrement salué vendredi le «courage» de l'«officier supérieur de la gendarmerie, qui s'est porté volontaire pour se substituer aux autres otages et qui a été très grièvement blessé» par l'auteur des attaques, Redouane Lakdim.

Ce gendarme «a sauvé des vies et fait honneur à son arme et notre pays. Il lutte actuellement contre la mort et toutes nos pensées vont à lui et à sa famille», avait ajouté M. Macron.

Selon le Président de la République, Arnaud Beltrame, «tombé en héros», «mérite l'admiration de la nation tout entière».

Le preneur d'otages à Trèbes, Redouane Lakdim, est un Français d'origine marocaine de 25 ans connu de la Direction générale de la Sécurité intérieure. Il a été abattu par les forces de l'ordre. Le groupe Daech (organisation terroristes interdite en Russie) a revendiqué l'attaque

Dossier:
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La responsabilité française dans la radioactivité du sable du Sahara pointée par un spécialiste
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
attaque, Gérard Collomb, Emmanuel Macron, Trèbes, Aude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook