Ecoutez Radio Sputnik
    La Zad. Photo d'archive

    La main d’un zadiste arrachée par une grenade lors de heurts avec les gendarmes à NDDL

    © AFP 2018 GUILLAUME SOUVANT
    France
    URL courte
    11412

    Une nouvelle série de heurts entre zadistes et gendarmes s’est produite aujourd’hui lors d’une tentative de déblaiement de squats détruits sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Un homme a été grièvement blessé à une main en ramassant une grenade.

    Sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, des gendarmes ont déclenché mardi des travaux de déblaiement de squats détruits. Les travaux ont dégénéré en affrontements au cours desquels un zadiste a été blessé. Il a eu une main arrachée par l'explosion d'une grenade qu'il essayait de ramasser, a affirmé à l'AFP le procureur de la République de Saint-Nazaire, Sylvie Canovas.

    Un groupe d'opposants s'en est pris aux gendarmes mobiles chargés de sécuriser les travaux. Les forces de l'ordre ont lancé des grenades pour se dégager et un homme de 30 ans a eu une main arrachée en ramassant une grenade offensive GLI-F4, a indiqué une source proche du dossier.

    Les faits se sont déroulés à proximité du lieu-dit de la Chateigne. L'homme blessé a été transféré vers le CHU de Nantes. Son pronostic vital n'est pas engagé. Une enquête a été ouverte.

    «Cet homme a été grièvement blessé à la main en ramassant une grenade et se trouve en cours d'évacuation vers un hôpital», a déclaré Mme Canovas, qui se rendait sur place.

    Il a été amputé de la main droite, a-t-on appris par la suite.

    Les travaux de déblaiement ont eu lieu sur les sites de la Chateigne et la Vosgerie. Les gendarmes ont été obligés de dégager le chemin de Suez, jonché de barricades, pour accéder à la zone.

    «La personne blessée a été traînée par les GM (gendarmes mobiles, ndlr) pour l'évacuer de la Chateigne, avant d'être emmenée en ambulance à 12h30 sur le chemin de Suez par la Saulce. Flics, hors de nos vies», a signalé la ZAD sur son site.

    Lire aussi:

    Comment Macron a désamorcé la bombe de l’évacuation de NDDL
    Stockholm: la cause de l’explosion est établie
    Grenades lacrymogènes et fumée: des affrontements à Notre-Dame-des-Landes (vidéos)
    Tags:
    ZAD (zone d'aménagement différé), zadistes, gendarmes, blessure, grenade, blessés, émeutes, Notre-Dame-des-Landes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik