Ecoutez Radio Sputnik
    voile

    Une fille de 8 ans voilée en plein Paris: Twitter en flammes

    CC BY 2.0 / amrufm / Layar Tanchap Merdeka 68
    France
    URL courte
    491640

    Surprise de croiser une enfant de 8 ans voilée à Belleville, l’animatrice franco-suisse Maïtena Biraben a partagé son choc avec ses abonnés sur Twitter. Cependant, le post de la présentatrice télé a suscité des réactions contrastées, entre critiques virulentes et messages de soutien.

    Parfois, un message laconique suffit pour attiser les flammes de la twittosphère. La présentatrice télé Maïtena Biraben a posté un tweet sur le réseau social, disant «Belleville. Paris 2018. Une petite fille de 8 ans voilée». Elle a également accompagné la phrase d'une émoticône soulignant son choc.

    Les réactions n'ont pas tardé à venir, divisant les internautes en plusieurs camps. Nombreux sont ceux qui ont partagé la surprise de l'animatrice:

    Certains ont tenu à expliquer une fillette voilée en raison du mois de ramadan. Toutefois, d'autres ont noté en réponse que le voile était censé protéger la femme des envies des hommes et qu'il n'avait donc pas lieu d'être porté par une enfant de 8 ans.

    La présentatrice a également dû faire face à de venimeuses critiques à cause de ce tweet:

    Maïtena Biraben est une animatrice et productrice de télévision franco-suisse. Elle a notamment animé sur France 5 l'émission Les Maternelles puis, sur Canal+, La Matinale et Le Supplément. De septembre 2015 à juin 2016, elle a animé sur la même chaine Le Grand Journal. En septembre 2017, après une année passée à l'écart des médias, elle a commencé à animer le créneau 15h-16h sur RMC.    

    Lire aussi:

    Réponse de Macron au jeune l’appelant «Manu», «gravement normale» ou «humiliation»?
    La vaisselle de l’Élysée à 50.000 EUR? La «farce éhontée» de la démocratie indigne le Net
    Aquarius: en dénonçant le «cynisme» de l’Italie, Macron s’attire les foudres du monde
    Tags:
    port de voile, Maïtena Biraben, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik