Ecoutez Radio Sputnik
    En marche

    En Marche! soupçonné par LR de détournement de fonds pour la campagne de Macron

    © AFP 2018 Eric Feferberg
    France
    URL courte
    14291

    Les LR lyonnais ont annoncé soupçonner En Marche! de détournement de fonds de la Métropole de Lyon en faveur de la campagne d’Emmanuel Macron lors de la présidentielle. Voulant «des réponses» à cet égard, les élus de Lyon ont déposé une plainte contre X, selon Stéphane Guilland, chef de file du groupe LR.

    Les Républicains (LR) de Lyon ont dit soupçonner En Marche! d'avoir utilisé des fonds de la ville et de la métropole pour la campagne d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle française, selon le journal régional Le Progrès.

    Toujours d'après la même source, le détournement de fonds aurait été fait par le biais de l'éventuelle utilisation d'un appartement de Paris, de moyens publics (par exemple, une réception à l'Hôtel de Ville de Lyon en juin 2016), ainsi que du personnel de la ville et de la métropole.

    Selon Lyon Mag, il s'agirait également du meeting du candidat En Marche! au palais des sports ou encore de la soirée En Marche! qui s'est tenue sur une péniche lyonnaise en septembre 2016.

    «On a beaucoup d'éléments mis bout à bout et nous voulons des réponses», souligne Stéphane Guilland, conseiller métropolitain et chef de file du groupe Les Républicains au conseil municipal de Lyon, dans une interview accordée à Lyon Mag.

    C'est pour cette raison que les élus de Lyon déposent une plainte contre X auprès du procureur de la République de Lyon, selon Le Progrès.

    «On veut savoir si les règles du jeu ont été respectées ou pas», a-t-il expliqué au journal Le Progrès.

     

    Lire aussi:

    Collomb s’est-il servi des «fonds publics» de Lyon pour soutenir le candidat Macron?
    Campagne de Macron: enquête sur un financement irrégulier par la métropole de Lyon
    Lyon et Besiktas privés de Coupes d’Europe par l’UEFA
    Tags:
    Les Républicains (LR), En Marche (mouvement politique français), Emmanuel Macron, Lyon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik