Ecoutez Radio Sputnik
    Nantes après la nuit de violences

    Nantes: les images de la deuxième nuit de violences après la mort d'un jeune

    © AFP 2018 SEBASTIEN SALOM GOMIS
    France
    URL courte
    13214

    Nantes a été le théâtre d'une deuxième nuit de violences urbaines dans la nuit de mercredi à jeudi, après celles de la nuit précédente consécutives à la mort d'un homme de 22 ans, tué mardi d'un tir d'arme à feu lors d'un contrôle de police.

    Une nouvelle nuit tendue a eu lieu à Nantes. Onze personnes y ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi au lendemain de la mort d'un jeune de 22 ans tué par un policier lors d'un contrôle, selon une source proche du dossier.

    Une cinquantaine de véhicules ont été incendiés et cinq bâtiments administratifs dont un commissariat ont été la cible de jets de projectiles incendiaires, précise la même source.

    Ces violences se sont produites dans le quartier du Breil, où un jeune automobiliste est décédé à l'issue d'un contrôle routier, mais aussi dans d'autres quartiers de la ville, comme Bellevue, Dervallières et Malakoff.

    Parallèlement, des troubles ont eu lieu à Garges-lès-Gonesse, en région parisienne, dans la nuit de mercredi à jeudi, marqués par des jets de projectiles sur des patrouilles de police, des incendies de poubelles et une interpellation.

    Le procureur de Nantes, Pierre Sennès, a relayé mercredi soir un appel au calme lancé par la famille de l'individu tué mardi.

    Une «marche pacifique» doit par ailleurs avoir lieu ce jeudi dans le quartier du Breil.

    Lire aussi:

    Affrontements à Nantes suite au décès d'un jeune lors d'un contrôle policier (images)
    Des migrants s'emparent d'une maison de retraite à Nantes (images)
    Notre-Dame-des-Landes: le gouvernement abandonne le projet d'aéroport controversé
    Tags:
    violences, émeutes, Nantes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik