Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron et Alexandre Benalla

    Le Net sur le silence de Macron face à l’affaire Benalla: où est passé le Président?

    © AFP 2018 Lionel Bonaventure
    France
    URL courte
    29380

    Depuis que se poursuit le scandale autour d’Alexandre Benalla, ex-conseiller d’Emmanuel Macron, le Président français n’en donne aucune réaction. Un mutisme qui «en dit long», selon des internautes, et qui préoccupe tant la population française. Où est passé le Président et ses ministres, s’inquiète la twittosphère.

    Des utilisateurs de Twitter se sont emparés de la situation autour d'Alexandre Benalla, notamment de l'absence de réaction de la part du Président de la République, ainsi que du Premier ministre et du ministre français de l'Intérieur. La plupart des internautes français ironisent à ce sujet avec toutefois une pointe d'inquiétude.

    ​​​​Des personnalités politiques ont également donné leur avis sur le manque de réaction de la part du Président et des ministres français suite à l'affaire Benalla. Dans sa publication sur Twitter, Marine Le Pen a qualifié cette affaire de «scandale d'État». D'après la présidente du Rassemblement national, le mutisme d'Emmanuel Macron «est en train de transformer cette affaire en affaire Macron»:

    ​​Quant au président de Débout la France, Nicolas Dupont-Aignan, il se pose la question de savoir s'il y a toujours «un Président à la tête de la France?»

    L'actuel scandale s'est déclenché suite aux révélations du journal Le Monde qui a mis en ligne le 18 juillet au soir une vidéo filmée le 1er mai à Paris, où un homme, identifié comme Alexandre Benalla, coiffé d'un casque à visière des forces de l'ordre, s'en prend à un jeune homme à terre.

    Le 20 juillet, une autre vidéo a été postée sur les réseaux sociaux, où on peut voir Alexandre Benalla agresser une femme, en marge de la manifestation du 1er mai, place de la Contrescarpe, à Paris.

    ​Pour le moment, Emmanuel Macron ne s'est pas prononcé sur l'affaire impliquant son ex-conseiller. Le 20 juillet, l'Élysée a entamé la procédure de licenciement d'Alexandre Benalla. Il a été placé en garde à vue le même jour. Samedi matin, son domicile, dans les Hauts-de-Seine, a été perquisitionné.

    En outre, trois policiers ont été suspendus pour avoir transmis des images de vidéo-surveillance à Alexandre Benalla, filmé en train de frapper un manifestant, et placés en garde à vue le 21 juillet au matin pour «détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection» et «violation du secret professionnel».

    Selon BFM TV, le Président français aurait eu connaissance des agissements d'Alexandre Benalla, qui était chargé de sa sécurité pendant la campagne, dès le 2 mai.

    Lire aussi:

    Un nouveau Watergate? Mélenchon se prononce sur l’affaire Benalla
    EN DIRECT: l'audition du ministre de l'Intérieur Collomb à l'Assemblée nationale
    Le domicile du conseiller de Macron perquisitionné, trois policiers en garde à vue
    Tags:
    réseaux sociaux, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik