Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron, Brigitte Macron et le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb

    Affaire Benalla: Macron tient une rencontre secrète

    © AFP 2018 Pool/Geoffroy van der Hasselt
    France
    URL courte
    Affaire Benalla (50)
    7212109

    D’après les informations du Parisien, Emmanuel Macron a discrètement reçu le 21 juillet à l’Élysée le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et la ministre de la Justice Nicole Belloubet pour discuter de l’affaire Benalla, annonce Le Parisien.

    La crise provoquée par l'affaire Benalla prend de l'ampleur, le scandale se nourrissant du silence d'Emmanuel Macron et de la progression de l'enquête. Pointé du doigt pour son absence de réaction, le Président de la République a réuni le 21 juillet discrètement le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et la ministre de la Justice Nicole Belloubet pour évoquer enfin l'affaire Benalla, écrit Le Parisien, se référant à ses sources.

    «Ils sont entrés très discrètement sur les coups de midi par l'arrière de l'Élysée et en sont ressortis tout aussi discrètement, le déjeuner terminé», révèle le journal.

    Le 21 juillet au soir, l'Élysée a démenti cette rencontre, mais elle a été néanmoins confirmée par plusieurs sources proches des deux ministres, souligne Le Parisien.

    L'affaire Benalla a encore paralysé l'Assemblée nationale: le gouvernement a décidé de suspendre l'examen de la révision constitutionnelle jusqu'à nouvel ordre, a annoncé la Garde des Sceaux.

    «Le gouvernement a décidé de suspendre l'examen de la révision constitutionnelle et souhaite que celui-ci puisse reprendre ultérieurement dans des conditions plus sereines», a indiqué la ministre.

    Sur les réseaux sociaux, les internautes discutent activement de la paralysie de l'Assemblée en raison du scandale:

    Alexandre Benalla, collaborateur du Président français dont le licenciement a été annoncé le 20 juillet, avait été filmé le 1er mai à Paris frappant des manifestants alors qu'il était présent en tant qu'observateur auprès des forces de l'ordre.

    Il a été placé en garde à vue pour violences et usurpation de fonction. Le domicile d'Alexandre Benalla à Issy-les-Moulineaux a été perquisitionné le 21 juillet au matin. Les gardes à vue des cinq suspects, dont celle d'Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron ont été levées le 21 juillet, a annoncé Europe 1.

    Dossier:
    Affaire Benalla (50)

    Lire aussi:

    EN DIRECT: l'audition du ministre de l'Intérieur Collomb à l'Assemblée nationale
    Perquisition en cours au bureau d'Alexandre Benalla à l'Élysée
    Affaire Benalla: le directeur de l'ordre public à Paris met à mal la version de l'Élysée
    Tags:
    rencontre, Alexandre Benalla, Gérard Collomb, Nicole Belloubet, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik