Ecoutez Radio Sputnik
    l'Assemblée Nationale

    Le badge d’accès à l’Assemblée qu’avait Benalla crée une vague de réactions sur le Net

    © AFP 2018 Bertrand Guay
    France
    URL courte
    Affaire Benalla (79)
    26433

    Le badge avec le plus haut niveau d’accès à l’hémicycle de l’Assemblée nationale qu’avait le collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a provoqué une vague d’indignation et de commentaires ironiques sur internet.

    Les réactions se multiplient sur les réseaux sociaux depuis la révélation samedi sur le badge H, le plus haut niveau d'accès à l'Assemblée nationale, qu'avait Alexandre Benalla inculpé dimanche après avoir été filmé en train de frapper des manifestants le 1er mai.

    ​Réservé aux collaborateurs du Président de la République, le badge H donnait à Alexandre Benalla, le «Monsieur sécurité» du Président Macron, le droit de circuler librement dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale depuis le 24 juillet 2017.

    ​Le badge n'a été désactivé que le 20 juillet dernier, d'après François de Rugy, président de l'Assemblée nationale.

    Après les députés scandalisés, les internautes se posent aussi de nombreuses questions.

    ​Les réactions vont de questions ironiques aux théories complotistes.

    ​Il y a aussi des commentateurs qui demandent tout simplement pourquoi un collaborateur de M.Macron avait le droit d'accéder à l'Assemblée nationale alors que le Président lui-même ne peut pas assister aux séances conformément à la Constitution.

    ​D'après certains utilisateurs de Twitter, cela montre que M.Benalla aurait des fonctions politiques.

    ​Commentant le scandale sur le badge de l'Assemblée nationale, des internautes rappellent que M.Benalla a aussi pu obtenir des enregistrements de vidéosurveillance dans le cadre de son affaire.

    ​Et la position occupée par l'entourage d'Emmanuel Macron face à ce scandale montrerait que M.Benalla jouerait un rôle plus important que les autorités ne cherchent de le présenter, estiment des internautes.

    ​D'ailleurs, il y a également des personnes qui trouvent le scandale exagéré.

    Emmanuel Macron, Brigitte Macron et le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb
    © AFP 2018 Pool/Geoffroy van der Hasselt
    ​Alexandre Benalla a été filmé le 1er mai à Paris frappant des manifestants alors qu'il était présent en tant qu'observateur auprès des forces de l'ordre.

    Il a été placé en garde à vue pour violences et usurpation de fonction. Son licenciement a été annoncé le 20 juillet et son domicile à Issy-les-Moulineaux a été perquisitionné le 21 juillet. Le même jour, Marc Le Fur, député Les Républicains des Côtes-d'Armor, a révélé que M.Benalla avait en sa possession un badge H d'accès à l'Assemblée nationale réservé aux collaborateurs du Président de la République.

    Dossier:
    Affaire Benalla (79)

    Lire aussi:

    Le Net sur le silence de Macron face à l’affaire Benalla: où est passé le Président?
    EN DIRECT: l'audition du ministre de l'Intérieur Collomb à l'Assemblée nationale
    «Viré ou pas?»: Benalla cherche un véhicule de l'Élysée à la fourrière, le Net perplexe
    Tags:
    badge, Internet, Twitter, Assemblée nationale française, Alexandre Benalla, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik