France
URL courte
5191
S'abonner

La région parisienne souffre d’un niveau d’ozone élevé dont les concentrations importantes sont capables de provoquer des irritations des yeux, du nez, ainsi que des essoufflements. Les autorités mettent en œuvre des mesures afin d’affaiblir les effets nocifs de cette pollution atmosphérique.

La pollution à l'ozone, qui touche actuellement la région de Paris, la vallée du Rhône et l'Est du pays, a atteint son pic sous l'effet de la canicule, annonce l'AFP, se référant aux organismes de mesure de la qualité de l'air.

«Une augmentation des niveaux d'ozone est attendue en lien avec des températures en hausse et la reprise des activités» lundi dans tout le Grand Est, a indiqué ATMO Grand Est.

L'ozone est un polluant né sous l'effet du Soleil de réactions chimiques entre d'autres polluants de l'air, comme les oxydes d'azote principalement émis par le trafic routier, et les composés organiques volatiles issus notamment de l'industrie. Dans ce contexte, la mairie de Paris a souligné dans un communiqué que le préfet de police avait décidé d'abaisser de 20 km/h la vitesse maximale sur les autoroutes et nationales franciliennes depuis samedi.

D'après les organismes de mesure de la qualité de l'air, les concentrations d'ozone devraient aussi rester élevées sur la majorité de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une bonne partie de l'Ain, de l'Ardèche, du Rhône, de l'Isère et de la Savoie sont en «vigilance rouge», selon l'AFP.

L'ozone à des concentrations élevées est capable de provoquer des irritations des yeux, du nez, de la gorge et des essoufflements.

Face à cette pollution, les autorités conseillent d'éviter les sorties et promenades longues, notamment durant l'après-midi lorsque l'ensoleillement est maximum. Il faut également réduire les activités physiques en pleine air, ainsi que reporter l'utilisation de barbecues à bois ou charbon.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
écologie, santé, attention, menaces, canicule, chaleur, pollution, couche d'ozone, France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook