Ecoutez Radio Sputnik
    Gérard Collomb

    Collomb qualifie l’attaquant de Trappes de déséquilibré, le Net voit rouge

    © REUTERS / Charles Platiau
    France
    URL courte
    47132

    La Toile s’est embrasée après que Gérard Collomb, arrivé sur les lieux du drame dans les Yvelines où un homme a tué jeudi matin deux personnes et en a blessé grièvement une autre, a déclaré que l’assaillant était simplement «déséquilibré» alors qu'il était fiché S pour «des faits d'apologie du terrorisme».

    Le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, a estimé que l'attaque de Trappes, dans les Yvelines, qui a fait ce jeudi deux morts et un blessé, avait été perpétrée par un homme ayant plutôt le profil d'un «déséquilibré» que d'un individu «engagé» dans un groupe terroriste.

    «Aujourd'hui, on a plutôt quelqu'un avec un problème psychiatrique important, fiché au FSPRT, connu pour des faits d'apologie du terrorisme. Mais plutôt avec un côté 'déséquilibré' qu'engagé. Pas quelqu'un qui pourrait répondre aux consignes de groupes terroristes, et Daech* plus particulièrement», a-t-il affirmé.

    Étant donné que le crime a été d'ores et déjà revendiqué par Daech*, Gérard Collomb est devenu la cible de nombreuses critiques de la part des internautes.

    Le groupe terroriste Daech* vient de revendiquer, via un organe de propagande, l'attaque perpétrée à Trappes, dans les Yvelines, par un homme qui a tué jeudi matin deux personnes à l'arme blanche et en a blessé grièvement une autre. Le criminel a été abattu par des policiers. Toutefois, aucune preuve ne permettrait de corroborer la revendication de l'attaque par le groupe djihadiste, a souligné Reuters. En effet, selon une source proche de l'enquête, les victimes sont des membres de la famille de l'assaillant.

    Franceinfo précise que le fichier S avait été créé dans les années 1960 pour surveiller les déplacements des espions, des diplomates des pays de l'Est et de leurs proches. Actuellement, cette fiche est réservée aux individus menaçant potentiellement la sécurité nationale, aux islamistes radicaux, aux militants d'extrême gauche comme de l'ultradroite, aux hooligans ou, dans certains cas, aux altermondialistes.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Deux morts dans une attaque au couteau à Trappes revendiquée par Daech
    Attaques en Catalogne: la France renforce les contrôles à sa frontière avec l’Espagne
    En Chine, un passager a tenté d’«aérer l’avion». Voici comment cela a fini
    Tags:
    sécurité nationale, morts, blessés, Internet, djihadisme, Daech, Reuters, Gérard Collomb, Yvelines, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik