Ecoutez Radio Sputnik
    Diciotti

    Migrants du Diciotti: Salvini en veut à la France, les internautes choisissent leur camp

    © AFP 2018 Giovanni Isolino
    France
    URL courte
    20592

    Commentant l’accueil des migrants du navire Diciotti par trois pays européens, le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a tenu à remercier le gouvernement albanais et l’a qualifié de «plus sérieux que le gouvernement français». Des internautes français n’ont pas tardé à réagir et ont rapidement choisi leur camp.

    Les migrants sauvés en mer Méditerranée par l'équipage du navire des garde-côtes italiens Diciotti dans la nuit du 15 au 16 août débarquent sur le sol européen. L'Albanie et l'Irlande ont consenti à accueillir chacune de 20 à 25 personnes, alors que l'Église italienne est prête à ouvrir ses portes aux autres qui seront répartis entre différents diocèses italiens, selon des médias locaux.

    Matteo Salvini, ministre italien de l'Intérieur, a déclaré que «l'Eglise ouvrira ses portes, son cœur et son portefeuille». Le ministre, qui tient à lutter contre l'immigration et dénonce ouvertement la position de l'Union européenne à cet égard, a fait remarquer que «c'est l'Europe qui a besoin de l'Italie et non l'inverse.»

    «Je remercie le gouvernement albanais qui s'est montré plus sérieux que le gouvernement français», a déclaré Matteo Salvini, réagissant aussi à l'avertissement en lien avec le refus de l'Italie d'accueillir des migrants qu'il a reçu de la part du Premier ministre français Édouard Philippe.

    La situation des migrants du Diciotti a provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux. De nombreux Français se sont félicités de la déclaration de Matteo Salvini et ont dénoncé la position de la France à cet égard:

    D'après certains, il vaudrait mieux qu'Édouard Philippe s'occupe de son pays plutôt que de donner des leçons au ministre italien:

    Plusieurs internautes ont soutenu et encouragé l'Italie:

    ​Le navire des garde-côtes italiens Diciotti a secouru dans la nuit du 15 au 16 août 177 migrants. Treize d'entre eux ont été débarqués pour des raisons sanitaires sur l'île de Lampedusa, puis le navire a accosté le 20 août à Catane, en Sicile. 27 mineurs non accompagnés ont débarqué le 22 août. Ceux qui étaient encore présents à bord du Diciotti, près de 140, ont débarqué dans la nuit de 25 au 26 août et seront accueillis par l'Albanie, l'Irlande et l'Italie.

    Lire aussi:

    «Merde»: lorsqu’un ministre luxembourgeois passe aux injures à l’égard de Matteo Salvini
    L’entrevue Conte-Macron en danger suite aux propos de Paris contre Rome sur les migrants
    La France renvoie ses migrants en cachette, Salvini dénonce des «reconductions abusives»
    Tags:
    Albanie, Irlande, Italie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik