France
URL courte
Affaire Benalla (196)
11036
S'abonner

Selon BFM TV, les membres La République en marche (LREM) de la commission d'enquête sénatoriale n'assisteront pas aux auditions d'Alexandre Benalla.

Les auditions d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase, chef d'escadron dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale et ex-membre de LREM, seront visiblement boycottées par tous les sénateurs La République en marche présents au sein de la commission d'enquête sénatoriale.

«Les sénateurs de La République en marche n'assisteront pas à l'audition de Benalla» prévue pour le mercredi 19 septembre, a confirmé à l'AFP François Patriat, président du groupe LREM au Sénat.

La commission souhaite comprendre les fonctions à la présidence de la République d'Alexandre Benalla mis en examen pour violences sur un manifestant le 1er mai. Ces auditions créent des tensions entre la Haute Assemblée et l'exécutif, qui accuse les sénateurs d'empiéter sur l'enquête judiciaire.

Alexandre Benalla et Vincent Crase, filmés ensemble lors des incidents du 1er mai, ont été convoqués mercredi 19 septembre devant la commission d'enquête sénatoriale, selon un document dont l'AFP a pu prendre connaissance.

Dossier:
Affaire Benalla (196)

Lire aussi:

Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Deux personnes mortellement blessées au couteau dans le nord des Pays-Bas
Tags:
France, Alexandre Benalla, Vincent Crase, François Patriat, Sénat français, AFP, Gendarmerie nationale française, La République en Marche! (LREM), violences, manifestation, enquête, audition
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook