Ecoutez Radio Sputnik
    LREM

    «On a le sentiment d'être sur le Titanic»: la députée Frédérique Dumas quitte LREM

    © AFP 2018 GEOFFROY VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    16252

    La députée des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas a annoncé dimanche soir qu'elle quittait La République en Marche pour rejoindre l'UDI, exprimant des «déceptions profondes».

    La députée des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas a annoncé dimanche soir à l'AFP qu'elle quittait La République en Marche pour rejoindre l'UDI, ainsi que le club de Xavier Bertrand, La Manufacture.

    «Il s'agit, bien sûr, de l'expression de déceptions profondes et les raisons de ce choix de quitter la majorité, que je fais avec tristesse, sont toutes mûrement réfléchies», a-t-elle annoncé dans un courrier à ses administrés, transmis à l'AFP. «J'ai fait part depuis des mois, et cela à tous les niveaux, de mes inquiétudes, puis de mes incompréhensions. Je n'ai pas été entendue. J'ai exprimé par ailleurs certains de mes désaccords publiquement. On me l'a reproché».

    Dans une interview au Parisien, elle a déclaré qu'«on leur avait expliqué que les ministres devaient faire des sacrifices personnels en abandonnant leurs convictions, leurs idéaux, qu'il faudrait avaler toutes les couleuvres, pour rester au gouvernement».

    «On confond vitesse et précipitation. La méthode, qui repose sur la confrontation d'idées, le débat et l'expérimentation, est essentielle à la réussite», a-t-elle assuré. «Là, on a plutôt le sentiment d'être sur le Titanic. Il faut un électrochoc.»

    Parmi les problèmes de méthode, elle évoque «travailler dans l'espoir d'être écouté, voire entendu, faire bouger les lignes». Selon elle, «même donner un avis est vu comme une fronde s'il n'est pas conforme.»

    L'UDI a de son côté réagi très rapidement, en se réjouissant:

    «Bravo d'avoir le courage de continuer à défendre vos propres idées dans notre parti, où on est toujours libre de débattre collectivement», a tweeté le parti.

    Des internautes ont déclaré que les propos de l'élu doivent «ouvrir les yeux»:  

     

     

    Lire aussi:

    «Épidémie de sincérité» parmi les élus: démission du premier adjoint d’Anne Hidalgo
    Loi Asile et immigration: Fronde ou frondinette chez les députés LREM?
    Second tour: Marion Maréchal-Le Pen reconnaît «une part de déception»
    Tags:
    La République en Marche! (LREM), Frédérique Dumas, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik