France
URL courte
10130
S'abonner

Un tout récent sondage Kantar Sofres OnePoint n'est pour le moins pas très flatteur pour le Président de la République: 72% des Français ne croient pas qu'Emmanuel Macron agisse pour son peuple et seuls 19% considèrent son parcours comme positif. Un débat à ce propos a été lancé sur les réseaux sociaux.

Voici le bilan des 16 mois de pouvoir d'Emmanuel Macron: selon le sondage Kantar Sofres OnePoint pour RTL, LCI et Le Figaro publié dimanche, 60% des interrogés trouvent son parcours négatif contre 19% qui le jugent positif et 14% qui pensent qu'il est tôt pour tirer les conclusions (5% n'en ont pas formulé d'opinion).

En outre, 72% des sondés tombent d'accord sur le fait que le chef de l'Etat n'agit pas dans les intérêts de l'ensemble de son peuple.

82% des sympathisants des fractions de gauche, 78% de ceux soutenant les Républicains et 88% des électeurs du Rassemblement national estiment que le dirigeant agit uniquement dans les intérêts d'une fraction de la population. Pourtant, 67% des partisans de la République en marche croient tout de même que les démarches du Président Macron démontrent qu'il agit pour la communauté nationale.

Sur les réseaux sociaux, cette impopularité d'Emmanuel Macron n'est pas passée inaperçue.

Certains suggèrent quelles raisons sont derrière cette dégringolade ou encore comment M.Macron aurait pu y remédier.

D'autres se réjouissent des résultats du sondage et proposent un décryptage alternatif du sondage.

Alors que d'autres encore n'oublient pas le prédécesseur du Président.

Lire aussi:

Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Un convoi militaire américain aurait été attaqué dans le sud de l'Irak - vidéos
Une nutritionniste russe énumère les denrées qui «tuent» le cerveau
Tags:
Internet, peuple, réactions, présidence, bilan, popularité, sondage, François Hollande, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook