Ecoutez Radio Sputnik
    Rassemblement à Paris contre les violences faites aux femmes

    Violences faites aux femmes: un millier de personnes répondent à l’appel de Muriel Robin

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    37934

    La femme qui porte plainte doit être sûre qu’elle sera prise en charge, a déclaré au micro de Sputnik Muriel Robin. Ce samedi, un millier de personnes ont répondu présent à l’appel de cette actrice française et se sont rassemblées devant l'ancien palais de justice de la capitale française pour dénoncer les violences faites aux femmes.

    «Une victime qui se défend n’est pas une coupable», «Viol = crime contre l’humanité», pouvait-on lire sur leurs pancartes. Scandant «La justice!», plus d’un millier de personnes sont rassemblées ce 6 octobre devant l’ancien palais de justice de Paris en soutien aux femmes victimes de violences, dont conjugales. Parmi les manifestants, on pouvait voir la maire de Paris Anne Hidalgo ainsi que d’autres personnalités. Et bien évidemment celle qui a lancé l’appel, Muriel Robin.

    Expliquant son initiative au micro de Sputnik, l’actrice souligne qu’il est indispensable que la femme qui porte plainte soit prise en charge.

    «Si un système est mis en place et cette femme sait qu’elle n’aura pas peur et que le cauchemar s’arrêtera pour elle, elle parlera davantage. Mais, aujourd’hui, on sait comment la renvoyer chez elle», explique-t-elle à la correspondante de l’agence.

    Un millier de personnes à Paris contre les violences faites aux femmes
    © Sputnik .
    Un millier de personnes à Paris contre les violences faites aux femmes

    Et de rappeler aux journalistes que sur 150 morts par an des mains du conjoint 123 sont des femmes et que ce nombre pourrait être considérablement réduit si une femme ne décédait pas tous les trois jours sous les coups de son conjoint.

    Lire aussi:

    La femme syrienne ou comment la guerre a redistribué les rôles au sein de la société
    La France devient-elle un pays dangereux pour les femmes?
    «Macron c’est de la poudre de perlimpinpin»: les femmes en colère à Paris
    Tags:
    violences conjugales, femmes, manifestation, justice, Muriel Robin, Anne Hidalgo, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik