Ecoutez Radio Sputnik
    sanglier

    Sus aux sangliers belges! La France trouve un moyen de lutte contre la peste porcine

    CC0 / iisjah
    France
    URL courte
    891

    Pour faire face à la progression de la peste porcine africaine dont de nombreux cas de cette maladie ont déjà été signalés, les préfectures de la Meuse, des Ardennes et de la Meurthe-et-Moselle ont pris des mesures de précaution, parmi lesquelles on retrouve la pose d’une clôture électrifiée à la frontière avec la Belgique.

    Alors que depuis le 13 septembre 2018, 75 cas de peste porcine africaine ont été détectés chez des sangliers retrouvés morts dans la région d'Étalle, en Belgique, les autorités de certains départements français ont décidé de prendre des mesures de précaution, ont rapporté les médias locaux.

    Ainsi, la préfecture de la Meuse et celles de deux autres départements, les Ardennes et la Meurthe-et-Moselle, ont décrété l'interdiction de la chasse sur leur territoire, l'interdiction de circuler en forêt ainsi que des mesures de protection de sites sensibles.

    De plus, parmi les mesures indiquées on retrouve la pose d'une clôture à la frontière franco-belge. Selon les médias, les chasseurs et les agriculteurs de la région de Longwy construiront dès ce samedi une barrière électrifiée visant à empêcher la circulation des sangliers belges sur le sol français.

    Pour l'heure, aucun cas de cette maladie, sans conséquence pour l'homme mais faisant des ravages chez les suidés, n'a été relevé en France.

    Lire aussi:

    Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique
    Des sangliers biélorusses entrent clandestinement dans l'UE (vidéo)
    Des sangliers de combat au service de l’armée ukrainienne dans le Donbass
    Tags:
    peste porcine africaine (PPA), maladie, clôture, sanglier, Belgique, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik