Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon. Photo d'archive

    Député de Marseille, Mélenchon se moque de l’accent du sud d’une journaliste

    © AFP 2018 GEOFFROY VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    271615

    Visiblement déstabilisé par la question d’une journaliste alors qu’il se trouvait à l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon s’est moqué de son accent sudiste. Une imitation qui n’a pas plu au syndicat national des journalistes de France Télévisions, qui a condamné l’attitude du leader de la France insoumise.

    Situation assez cocasse que celle d'un député de la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône qui se moque de l'accent sudiste. C'est pourtant ce qu'a fait Jean-Luc Mélenchon dans les couloirs de l'Assemblée nationale le 17 octobre. Alors qu'une journaliste l'interrogeait à la suite des perquisitions mouvementées qui ont eu lieu le 16 octobre à son domicile ainsi qu'au siège de la France insoumise, l'ex-sénateur socialiste a préféré répondre de manière plutôt méprisante.

    «Monsieur Mélenchon, quand vous disiez il y a quelques mois, quand vous pointiez les déboires judiciaires de (François) Fillon et de (Marine) Le Pen, que c'était une décadence de la République…», lui a demandé la journaliste.

    «Vous dites n'importe quoi.» «Qu'esseuh-que ça veut direuh», lui a alors rétorqué le leader de la France insoumise tout en imitant son accent méridional avant de l'enfoncer: «Vous dites n'importe quoi. Quelqu'un a-t-il une question formulée en français et à peu près compréhensible? Parce que moi, votre niveau me dépasse. Je ne vous comprends pas.»

    ​Cette scène, captée par plusieurs caméras, aura eu pour effet de blesser la journaliste selon le Huffington Post, qui l'a contactée. D'après Sud-Ouest, cette dernière travaille pour France 3. Elle a reçu le soutien du syndicat national des journalistes (SNJ) de France Télévisions qui a publié un communiqué afin de condamner l'attitude de Jean-Luc Mélenchon. Le SNJ s'est également fendu d'un message sur Twitter:

    «Notre consœur, pourtant très aguerrie, a été choquée par cette violence verbale et cette humiliation gratuite, tout comme ses collègues présents à l'Assemblée. La SNJ condamne fermement les propos de Jean-Luc Mélenchon qui, hélas, n'en est pas à son coup d'essai.»

    Lire aussi:

    «Je croyais qu'elle se moquait de moi»: les excuses de Mélenchon à la journaliste
    «Qu'esseuh-que ça veut direuh»: les moqueries de Mélenchon scindent la Toile
    Perquisition: Mélenchon, colérique, pousse un procureur et bouscule un policier (images)
    Tags:
    accent, journalistes, Assemblée nationale française, Jean-Luc Mélenchon, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik