Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon. Photo d'archive

    Député de Marseille, Mélenchon se moque de l’accent du sud d’une journaliste

    © AFP 2019 GEOFFROY VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    271615

    Visiblement déstabilisé par la question d’une journaliste alors qu’il se trouvait à l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon s’est moqué de son accent sudiste. Une imitation qui n’a pas plu au syndicat national des journalistes de France Télévisions, qui a condamné l’attitude du leader de la France insoumise.

    Situation assez cocasse que celle d'un député de la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône qui se moque de l'accent sudiste. C'est pourtant ce qu'a fait Jean-Luc Mélenchon dans les couloirs de l'Assemblée nationale le 17 octobre. Alors qu'une journaliste l'interrogeait à la suite des perquisitions mouvementées qui ont eu lieu le 16 octobre à son domicile ainsi qu'au siège de la France insoumise, l'ex-sénateur socialiste a préféré répondre de manière plutôt méprisante.

    «Monsieur Mélenchon, quand vous disiez il y a quelques mois, quand vous pointiez les déboires judiciaires de (François) Fillon et de (Marine) Le Pen, que c'était une décadence de la République…», lui a demandé la journaliste.

    «Vous dites n'importe quoi.» «Qu'esseuh-que ça veut direuh», lui a alors rétorqué le leader de la France insoumise tout en imitant son accent méridional avant de l'enfoncer: «Vous dites n'importe quoi. Quelqu'un a-t-il une question formulée en français et à peu près compréhensible? Parce que moi, votre niveau me dépasse. Je ne vous comprends pas.»

    ​Cette scène, captée par plusieurs caméras, aura eu pour effet de blesser la journaliste selon le Huffington Post, qui l'a contactée. D'après Sud-Ouest, cette dernière travaille pour France 3. Elle a reçu le soutien du syndicat national des journalistes (SNJ) de France Télévisions qui a publié un communiqué afin de condamner l'attitude de Jean-Luc Mélenchon. Le SNJ s'est également fendu d'un message sur Twitter:

    «Notre consœur, pourtant très aguerrie, a été choquée par cette violence verbale et cette humiliation gratuite, tout comme ses collègues présents à l'Assemblée. La SNJ condamne fermement les propos de Jean-Luc Mélenchon qui, hélas, n'en est pas à son coup d'essai.»

    Lire aussi:

    Au moins deux morts après un atterrissage en urgence en Russie (vidéo)
    La canicule fait ses premiers morts en France
    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Tags:
    accent, journalistes, Assemblée nationale française, Jean-Luc Mélenchon, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik