France
URL courte
48635
S'abonner

Sur les neuf premiers mois de l’année, le nombre d’actes antisémites en France a progressé de 69%, a indiqué le Premier ministre français Édouard Philippe sur Facebook en qualifiant ces chiffres d’«implacables».

Après deux années de baisse, les actes antisémites en France ont considérablement augmenté en 2018, s'alarme Édouard Philippe sur sa page Facebook ce vendredi 9 novembre. Selon sa publication, dans laquelle il se réfère à la nuit de Cristal et aux exactions nazies contre les juifs en Allemagne le 9 novembre 1938, le nombre de ces actes a augmenté de 69% sur les neuf premiers mois de 2018.

«Pourquoi rappeler, en 2018, un aussi pénible souvenir? Parce que nous sommes très loin d'en avoir fini avec l'antisémitisme. Je viens de prendre connaissance des chiffres les plus récents sur l'évolution des actes antisémites dans notre pays. Ils sont implacables. Alors qu'il était en baisse depuis deux ans, le nombre de ces actes a augmenté de plus de 69 % au cours des neuf premiers mois de l'année 2018», a déclaré Édouard Philippe.

Le chef du gouvernement a ajouté que «chaque agression perpétrée contre un de nos concitoyens parce qu'il est juif résonne comme un nouveau bris de cristal».

«Ne pas rester indifférent, c'est mieux accueillir les victimes, savoir prendre en compte leurs plaintes, pour mieux sanctionner les auteurs. Dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, nous avons décidé d'expérimenter un réseau d'enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre les actes haineux, avec un nouveau modèle d'audition», a annoncé Édouard Philippe.

En 2015, le nombre des actes antisémites a atteint un record, mais en 2016 ils ont baissé de 58%, précise la presse française. La tendance s'est poursuivie en 2017, la diminution étant de 7%.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Ayant accusé son professeur Samuel Paty d’islamophobie, une élève avoue avoir menti
Tags:
augmentation, vague, nazisme, publication, antisémitisme, Edouard Philippe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook