France
URL courte
16349
S'abonner

La tournée de Macron dans le cadre du centenaire de l'Armistice l'a conduit vendredi à Bully-les-Mines, dans le Pas-de-Calais. Le Président s'est rendu dans un bar pour "boire un coup" avec des habitants de cette commune qu'il a déjà visitée lors de sa campagne électorale. Cette rencontre n'a pas pour autant été très appréciée par les internautes.

Le Président de la République, qui poursuit sa grande tournée consacrée à la fin de la Première Guerre mondiale, s'est arrêté vendredi au Café de la Place, à Bully-les-Mines, une commune près de Lens qui compte environ 13.000 habitants et qui avait déjà reçu Emmanuel Macron lors de la dernière campagne présidentielle.

«J'avais dit que je reviendrais, on est de retour», a-t-il lancé à la cinquantaine de personnes présentes, avant d'annoncer qu'il allait «trinquer un coup avec tout le monde» et «payer [sa] tournée».

Se trouvant derrière le comptoir, Emmanuel Macron voulait entendre les questions des habitants qui au début se montraient très réticents. «Ils sont intimidés là», a même lancé le Président avant de boire sa bière à leur santé.

​La scène couverte par la plupart des médias a déjà reçu plusieurs réactions de la part des internautes.

Une large majorité veut surtout connaître la provenance de l'argent grâce auquel a été payée la bière du Président .

Quelqu’un a plaisanté que cette question méritait une attention particulière des médias français.

​Enfin d'autres n'ont vu dans cette visite du Président qu'une mise en scène visant à gagner en popularité.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
Tags:
Première Guerre mondiale, Emmanuel Macron, Bully-les-Mines, Lens, Pas-de-Calais, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook