Ecoutez Radio Sputnik
    Sentinelle

    Un militaire de l’opération Sentinelle se plaint de devoir «travailler avec les porcs»

    © AP Photo / Kamil Zihnioglu
    France
    URL courte
    8144130

    Une vidéo diffusée initialement sur Snapchat montre un militaire français se filmer en train de tenir des propos insultants vis-à-vis des gendarmes, les traitant notamment de «porcs». L’armée de Terre a promis des sanctions.

    «Hé les frères, vous engagez pas dans l'armée. Parce que wallah on est obligés de travailler avec les porcs!»

    Des propos plus qu'inquiétants venant d'un militaire officiant dans le cadre de l'opération Sentinelle qui, pour rappel, vise à faire face à la menace terroriste sur le sol français. Ce mardi 13 novembre, le site Actu17 s'est emparé de cette affaire qui a secoué les réseaux sociaux. Initialement diffusée sur le réseau social Snapchat, la séquence vidéo d'environ 10 secondes montre un militaire tenir ces propos à l'encontre des gendarmes.

    Identifié par l'armée

    Ce dernier se filme avec son téléphone alors qu'il se trouve dans un véhicule de patrouille de l'opération Sentinelle. Visage masqué, assis sur la banquette arrière du véhicule, il tient ses propos insultants alors que son fusil d'assaut apparaît à l'écran. La caméra se tourne ensuite vers des gendarmes en intervention à proximité.

    L'activiste de droite Damien Rieu a diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux en interpellant notamment l'armée de Terre et le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

    La première a par la suite réagi, annonçant que le protagoniste avait été identifié. Tout en qualifiant ses propos d'«inadmissibles» et d'«intolérables» et promettant «les sanctions les plus strictes».

    Lire aussi:

    Sentinelle est-elle capable de protéger la population? Les internautes inquiets
    Le parquet antiterroriste saisi de l’enquête suite à l’agression d’un militaire à Paris
    «Une vraie réflexion doit être menée par rapport à l’efficacité de l’opération Sentinelle»
    Tags:
    réseaux sociaux, réseau, polémique, armée de terre, sécurité, Sentinelle, terrorisme, armée, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik