France
URL courte
64572
S'abonner

Une polémique autour de la question de la hausse du SMIC en France a été lancée suite à une intervention de l’économiste Emmanuel Lechypre sur le plateau de BFM TV ce mercredi matin, commentant les propos du Premier ministre et jugeant que «le SMIC est trop élevé» en France.

Commentant les propos du Premier ministre Édouard Philippe, le chroniqueur économique de BFM TV Emmanuel Lechypre a lancé une phrase qui a enflammé le Net, en affirmant qu'en France «le SMIC est trop élevé et ne pas l'augmenter est une bonne chose».

Emmanuel Lechypre reconnaît que cette déclaration créera une polémique ardente mais, d'après lui, il faut trouver d'autres solutions et leviers économiques afin d'améliorer la situation en France, notamment en évoquant un revenu universel. Quant au SMIC, pour lui, cela est «une machine à fabriquer du chômage et des travailleurs pauvres».

La plupart des internautes ont fustigé l'économiste, ainsi que ses collègues, car eux-mêmes ne vivent probablement pas au SMIC.

​D'autres ont proposé à Emmanuel Lechypre d'essayer de vivre au SMIC pendant quelques mois afin de juger s'il est trop élevé ou pas.

​​

​Certains ont montré de la curiosité par rapport au salaire de l'économiste qui tient de tels propos.

Il y a aussi eu des commentaires sarcastiques contre la chaîne BFMTV qui a donné la parole à Emmanuel Lechypre.

​Des internautes considèrent que ce n'est pas le SMIC qui pose le plus de problèmes économiques en France mais qu'il y a d'autres aspects qu'il faut reconsidérer:

​Dans cette avalanche d'accusations contre l'économiste et le Premier ministre, il y a quand même eu quelques personnes étant du même avis qu'Emmanuel Lechypre:

Lire aussi:

L'Ukraine brandit la menace d’une «guerre» contre la Russie
Le compositeur italien Ennio Morricone est décédé à l'âge de 91 ans
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Tags:
SMIC, polémique, chômage, économie, euro, Édouard Philippe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook