Ecoutez Radio Sputnik
    Les «gilets jaunes» entament l’acte 2 de la mobilisation à Paris, 24 novembre 2018

    Les «gilets jaunes» couvrent de fumier des bâtiments publics, le Net s’enflamme (vidéos)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (244)
    26820

    Ces derniers jours, plusieurs actions de protestation des «gilets jaunes» se sont terminées par le déversement de fumier et des tentatives pour murer des bâtiments publics. Ces méthodes ne laissent pas les internautes indifférents: les réactions vont des exclamations aux appels à la révolte.

    Des sympathisants du mouvement des «gilets jaunes» ont décidé d’exciter non seulement la vue et l’ouïe des représentants du gouvernement, mais aussi leur odorat et ont notamment déposé du fumier et des ordures devant des bâtiments publics. Ces manifestations de colère ont provoqué une discussion entre utilisateurs des réseaux sociaux.

    Selon le site Sudouest.fr, une trentaine de «gilets jaunes» ont bloqué le 22 novembre l’accès au Centre des finances publiques de Lesparre. Ils ont planté une banderole «Macron dégage» devant la porte d’entrée du bâtiment et déversé un tas de fumier au pied de la banderole. 

    ​D’après France 3, des tracteurs ont défilé dans le centre-ville de Limoges le 26 novembre. Les agriculteurs ont ciblé le centre des impôts et la préfecture, deux symboles de l’État, pour y déposer du fumier.

    ​Il y a eu également une manifestation avec du fumier dans le Limousin.

    ​Ce moyen de se faire entendre a été salué par de nombreux internautes.

    ​Les commentaires vont de propos critiques sur le gouvernement, le Président Macron et le parti La République En Marche

    ​…aux appels à la révolte.

    ​Par ailleurs, une vidéo d’une action de protestation dans le Limousin a provoqué une discussion sur la date et le lieu réels de l’événement. Une internaute a affirmé qu’il ne s’agirait pas du Conseil général du Limousin le 28 novembre, comme l’auteur du message l’avait indiqué, mais d’un autre édifice et que l’action aurait été filmée le 24 novembre.

    ​Et il y a aussi des personnes qui, tout en soutenant le mouvement des «gilets jaunes», rappellent que les élus et fonctionnaires ne s’occuperont pas du nettoyage des rues quand la manifestation aura pris fin.

    ​Pour certaines personnes, les «gilets jaunes» et leurs moyens «naturels» d’exprimer leurs revendications sont plutôt révoltantes…

    ​…alors que d’autres commentateurs se livrent à des suppositions sur ce que les occupants des bâtiments publics visés par les «gilets jaunes» pourraient faire du fumier. Et ici, tout entre en jeu: l’écologie, l’horticulture et même l’économie européenne.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (244)

    Lire aussi:

    Gilets jaunes: «Il faut taper plus fort, bloquer les raffineries, les préfectures»
    Ces revendications profondes que les «gilets jaunes» ont transmises au gouvernement
    Un «gilet jaune» filme secrètement la rencontre avec le ministre de l'Écologie (vidéo)
    Tags:
    gilets jaunes, fumier, La République en Marche! (LREM), Emmanuel Macron, Lesparre, Limousin, Limoges, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik