Ecoutez Radio Sputnik
    Blindés en plein Paris, manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

    Blindés, flashball, incendies... L'acte IV des Gilets jaunes dégénère à Paris (vidéo)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    83748
    S'abonner

    Alors que les mesures proposées par le gouvernement n’ont pas pu étouffer la colère sociale, les Gilets jaunes se mobilisent ce samedi pour leur acte 4. Un rassemblement sous haute surveillance qui risque d’être émaillé par une flambée de violences. Un correspondant de Sputnik suit la situation sur place.

    Paris se prépare au pire. Malgré les tentatives du gouvernement pour désamorcer la crise, une nouvelle mobilisation est prévue ce samedi à travers toute la France, dans un contexte de tensions inédites.

    Après les débordements de la semaine dernière, les services de l'État craignent «une très grande violence», Emmanuel Macron affirmant redouter des milliers de personnes venues à Paris «pour casser et tuer».

    La gendarmerie a mobilisé 12 véhicules blindés, 89.000 membres des forces de l'ordre sont déployés dans tout le pays, dont 8.000 à Paris. Les chiffres de mobilisation des forces de l'ordre sont sans précédent depuis le soulèvement étudiant de Mai 1968, note Reuters, précisant que l'effectif est en augmentation de plus de 70% par rapport au 1er décembre.

    La préfecture de police de Paris, la mairie, les enseignes de luxe et les directions d'établissements culturels ont pris des mesures préventives sans précédent à cette échelle dans l'histoire récente.

    Malgré la crainte de violences et les appels du gouvernement à ne pas venir manifester, à la veille de l'acte 4 des Gilets jaunes, 68% des Français soutenaient la mobilisation de samedi, selon un sondage OpinionWay pour LCI publié vendredi, un chiffre stable par rapport à l'enquête de la semaine dernière.

    Nouveaux messages
    • 20:59

      Anne Hidalgo a déploré sur Twitter les «scènes de chaos» qui ont eu lieu aujourd'hui dans la capitale.

    • 20:59

      Au cours de cette soirée, le bilan des manifestations à Bruxelles évolue également.

      Selon les derniers chiffres circulant dans la presse belge, il y a eu quelque 400 interpellations ce samedi dans la capitale du royaume. Les personnes interpellées l'ont été pour détention d'objets prohibés, jets de projectiles et rébellion envers les forces de l'ordre, a affirmé la RTBF.

      En même temps, un communiqué du parquet auquel Sputnik a eu accès indique qu'au total 450 personnes ont été arrêtées.

      Une manifestation des Gilets jaunes à Lyon (8 décembre 2018)

      «Marrakech, c’est non!»: des Gilets jaunes opposés au pacte sur les migrations (vidéo)

      La hausse des taxes sur les carburants et la baisse du pouvoir d’achat ne sont pas les seuls motifs des actions des Gilets jaunes en France. A Lyon, des manifestants ont défilé contre le Pacte de Marrakech sur les migrations.
      En savoir plus
    • 20:09

      En ce début de soirée, les tensions sont toujours perceptibles place de la République.

      Autant que peuvent le constater des utilisateurs des réseaux sociaux, il y a du gaz lacrymogène dispersé, des pétards éclatent, un hélicoptère survole le quartier.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Tensions perceptibles place de la République: gaz, survol d'hélicoptère (vidéos)

      En cette quatrième journée de mobilisation des Gilets jaunes en France, des tensions se font toujours sentir place de la République à Paris.
      En savoir plus
    • 20:01

      En fin de journée, l'ambiance demeurait tendue au Puy-en-Velay, préfecture du département de la Haute-Loire. Plus de 1.500 Gilets jaunes y ont défilé dans le calme, avant que la situation ne se tende en fin de journée, a appris l'AFP auprès de la préfecture. En fin d'après-midi, quelque 500 manifestants ont tenté de faire brûler un panneau près des grilles de la préfecture. Ils ont lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre présentes dans la cour d'honneur, a précisé la source.

      Après sommations, les gendarmes ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui les invectivaient.

    • 19:54

      Si la situation est sous contrôle, comme l'affirme le ministre de l'Intérieur, des utilisateurs des réseaux sociaux déplorent les destructions constatées dans plusieurs quartiers de Paris. A proximité de l'Hôtel de Ville, on peut notamment voir des épaves de voitures incendiées, des vitrines brisées et des magasins saccagés.Manifestations des Gilets jaunes à Paris, le 8 décembre 2018

      © Sputnik .

    • 19:32

      Edouard Philippe constate que la vigilance et la mobilisation restent de mise et que des casseurs restent à l'œuvre.

      Le Premier ministre a également pris la parole en début de soirée et affirmé que la vigilance était toujours de mise, tandis que les casseurs restaient à l'œuvre.

      M.Philippe a également promis que le Président de la République proposerait prochainement des mesures pour retisser l'unité nationale. Emmanuel Macron pourrait s'exprimer lundi soir à la télévision, selon les informations du Parisien.

    • 19:30

      La situation est maîtrisée, selon le ministre de l’Intérieur.

      Christophe Castaner vient de donner le dernier bilan de la mobilisation du samedi 8 décembre: 125.000 manifestants dans toute la France, dont 10.000 dans la capitale, et 1.385 interpellations. En outre, M.Castaner a fait état de 118 blessés parmi les manifestants et de 17 parmi les forces de l'ordre.

      «Il y a eu 1.385 interpellations, à l'heure où je vous parle, et ce chiffre va encore progresser. Il y a eu 975 gardes à vue et ce chiffre va encore progresser», a-t-il annoncé depuis la place Beauvau. «C'est un niveau exceptionnel.»

      La sécurité renforcée sera maintenue dimanche en cas de besoin, a-t-il ajouté.

      A la nuit tombée, le calme est revenu sur les Champs-Élysées, où s'est tenue la principale mobilisation des Gilets jaunes ce samedi, avaient précédemment annoncé des médias.

      Manifestations des Gilets jaunes à Paris, le 8 décembre 2018

      31.000 manifestants? Le Net raille les chiffres officiels sur les Gilets jaunes (vidéos)

      Dans le cadre de la quatrième journée de mobilisation des Gilets jaunes, la police française a déployé un important dispositif de sécurité, tout en affirmant que les manifestants ne sont qu’un peu plus de 30.000. Le Net estime que ce chiffre est minimisé.
      En savoir plus
    • 18:51

      Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, s'est rendu à l'Elysée pour faire un point sur la situation avec Emmanuel Macron, indique Reuters se référant à la présidence.

    • 18:49

      Plusieurs journalistes blessés dans les manifestations à Paris.

      Plusieurs journalistes ont été malmenés voire même blessés lors des manifestations des Gilets jaunes à Paris. D'après des témoignages publiés par leurs médias ou diffusés via les réseaux sociaux, plusieurs d'entre eux ont été ciblés par des tirs d'engins type «flash-ball».

    • 18:45

      La maison de François de Rugy taguée dans le Finistère.

      La résidence secondaire de François de Rugy sur l'île d'Ouessant a été taguée la nuit dernière de slogans anti-gouvernementaux, a indiqué samedi à l'AFP la préfecture du Finistère.

      La façade et les fenêtres de la maison du ministre de la Transition écologique ont été dégradées, a précisé de son côté le maire d'Ouessant Denis Palluel, citant parmi les inscriptions lisibles «Gilet jaune», «Vendu».

      Le maire a déploré auprès de l'AFP un acte «désolant», regrettant «la volonté d'abîmer une maison».

    • 18:44

      À Lille, au moins 3.000 personnes ont participé à une marche pour le climat, avant de rejoindre les Gilets jaunes pour lancer un «appel commun à changer le système».

      Selon la préfecture du Nord, au moins 3.000 personnes ont pris part à la marche pour le climat et environ 1.500 à la manifestation des Gilets jaunes.

    • 18:42

      Un millier de Gilets jaunes défient les CRS et gendarmes à Mondeville près de Caen.

      Un millier de Gilets jaunes faisaient face samedi aux CRS et gendarmes mobiles autour du centre commercial de Mondeville près de Caen, les forces de l'ordre procédant à des tirs de lacrymogènes pour repousser les manifestants. Au moins trois manifestants ont été interpellés, selon l'AFP qui a pu voir l'un d'eux plaqué au sol par les forces de l'ordre.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Gilets jaunes: quel rôle les médias joueraient-t-ils dans l'accroissement de la violence?

      La majorité des Français sont persuadés que les médias ont joué leur rôle dans l'augmentation du niveau des violences lors des mobilisations des Gilets jaunes, indique un récent sondage de Harris Interactive publié sur Télé Star.
      En savoir plus
    • 18:41

      Au moins un blessé grave est signalé lors de heurts avec la police à Bordeaux.

    • 18:39

      Une soixantaine de personnes accueillies dans les hôpitaux parisiens pour des blessures, majoritairement sans gravité, selon un décompte établi à 17h00 par l'AP-HP.

    • 17:59

      De nombreux incidents ont eu lieu au cours de la journée à Saint-Etienne, où une centaine de jeunes ont affronté les forces de l'ordre.

      Une centaine de jeunes ont affronté les forces de l'ordre à Saint-Etienne qui voulaient les empêcher d'accéder à la préfecture de la Loire, située en plein centre-ville, selon l'AFP.

      Aux jets de pierres et de bouteilles, les forces de l'ordre ont répliqué par des gaz lacrymogènes.

    • 17:57

      La préfecture de Paris fait état de 737 personnes interpellées, dont 551 placées en garde à vue, indique BFM TV.

      Manifestations des Gilets jaunes à Paris, le 8 décembre 2018
      © Sputnik .
    • 17:51

      Bâtiments tagués, vitrines cassées et meubles renversés sur les Grands boulevards. Si les manifestants semblent déjà être beaucoup moins nombreux qu’au cours de la journée, les dégâts sont visibles. Des affrontements avec les forces de l’ordre sont toujours en cours par endroits.

    • 17:23

      De nouvelles barricades sont érigées sur le boulevard Haussmann. Un canon à eau en action pour disperser les manifestants.

      Canons à eau, véhicules incendiés, forte présence policière: la boulevard Haussmann se prépare à résister aux Giletsjaunes.
      © Sputnik .
    • 17:01

      La situation s'est envenimée en milieu d'après-midi à Toulouse, Marseille, Lyon et Nantes où des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre.

      À Lyon, les CRS ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des groupes de jeunes réunis aux abords de la place Bellecour. Dans le centre de Toulouse, les affrontements ont commencé vers 15h00 (14h00 GMT) après la jonction entre groupes de Gilets jaunes et le cortège de la «marche pour le climat», indique Reuters.

      À Marseille, les incidents ont lieu sur la Cannebière, avenue emblématique du centre-ville, où manifestent plusieurs milliers de personnes.

      Huit personnes ont été interpellées à Nantes après des incidents lors de la marche pour le climat qui a rassemblé près de 3.000 personnes, la police faisant usage de la force pour contrer des «tentatives de forcer des barrages» policiers, a indiqué la préfecture à l'AFP.

      Selon la préfecture, quelque 2.000 personnes défilaient dans Toulouse en début d'après-midi, et une vingtaine de personnes avaient été interpellées.

      Donald Trump

      Trump affirme que les Gilets jaunes le souhaitent comme Président, le Net réagit

      Donald Trump a déclaré qu’il connaissait la cause réelle du mouvement des Gilets jaunes, qui manifestent ce samedi en France, avant d’affirmer que les Français l’appelaient à diriger leur pays. Les réactions ne sont pas fait attendre…
      En savoir plus
    • 17:00

      À Paris, la préfecture fait état de 673 interpellations et de 536 gardes à vue. 55 personnes ont été blessées, dont trois parmi les forces de l'ordre.

    • 16:36

      Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé le recours «disproportionné» à la force en autorités françaises pendant les manifestations des Gilets jaunes.

      Recep Tayyip Erdogan

      Gilets jaunes: Erdogan dénonce la «violence» des autorités françaises

      Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé le recours «disproportionné» à la force par les autorités françaises lors des manifestations des Gilets jaunes, d'après les médias. Il a fait cette déclaration une quinzaine de jours après avoir comparé les actions des Gilets jaunes à des «actes terroristes».
      En savoir plus
    • 16:11

      Près de 1.000 interpellations, plus de 720 gardes à vue en France, selon une source policière évoquée par l’AFP.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018
      © Sputnik .
    • 15:57

      Un manifestant blessé à la tête avenue Marceau.

      Un manifestant blessé à la tête avenue Monceau
      © Sputnik .

      Assis par terre, un manifestant avec un bandeau sur la tête et le visage en sang raconte à Sputnik qu'il a été victime de violences policières. «Ils sont arrivés pour bloquer notre sortie, nous, on est arrivés les mains en l'air et ils nous ont chargés quand même. Même si on avait les mains en l'air».

      Un manifestant blessé à la tête avenue Monceau

      Un Gilet jaune blessé à la tête: «On avait les mains en l’air» (vidéo)

      Des dizaines de personnes ont été blessées à Paris lors d’affrontements entre Gilets jaunes et forces de l’ordre. Un manifestant a été gravement touché à la tête lors d’une charge de la police. Il a raconté à Sputnik ce qui s’était passé.
      En savoir plus
    • 15:43

      «Fin du monde, fin du mois c'est pour nous le même combat», les Gilets jaunes ont été rejoints par des manifestants pour le climat.

      Parallèlement à la mobilisation des Gilets jaunes, plus d'un millier de personnes ont défilé ce samedi à Paris dans le cadre d'une «marche pour le climat» pour lancer un cri d'alerte sur l' «urgence sociale et climatique».

      «Fin du monde, fin du mois c'est pour nous le même combat», ont scandé les manifestants, dont certains portaient le gilet jaune.

    • 15:34

      La préfecture de Paris fait état de 615 interpellations dont 508 ont entraîné des gardes à vue. Il y a eu 30 blessés à Paris, dont trois parmi les forces de l'ordre.

      Des affrontements violents entre forces de l'ordre et manifestants, qui ont mis le feu à une voiture, se déroulent avenue Marceau, près des Champs-Elysées. Une supérette a été pillée boulevard Haussmann.

      Un policier a été blessé par des manifestants lors de heurts sur la zone commerciale de Langueux, dans les Côtes d'Armor, selon la préfecture.

       

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018
      © Sputnik .
    • 15:31

      Un participant à l’Acte 4 des Gilets jaunes à Paris a reçu vendredi un tir de flashball presque à bout portant alors qu’il se tenait devant une rangée des policiers sans les menacer ou provoquer, d’après une vidéo qui circule sur Twitter.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Tirs de flashball et Gilets jaunes protégeant la police: l’Acte 4 est en cours (vidéos)

      Après une matinée plutôt calme, la tension a commencé à monter vers 13h00 sur les Champs-Elysées à Paris. Sur des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, l’on voit qu’un manifestant, qui avait pourtant les bras en l’air, a reçu un tir de flashball, alors que des journalistes en train de filmer la scène ont reçu une grenade.
      En savoir plus
    • 15:22
      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Le mouvement prend feu: des barricades en flammes en plein boulevard Haussmann (vidéo)

      La tension monte, les Gilets jaunes ayant débarqué sur le boulevard Haussmann. Un nuage de fumée s'élève en pleine rue, des vitrines sont cassées, constate une correspondante de Sputnik présente sur place.
      En savoir plus
    • 15:00

      Un brasier au milieu de la route et de nombreuses vitrines sont en train d’être cassées sur le boulevard Haussmann.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018
      © Sputnik .
    • 14:55

      Près de 500 personnes interpellées à Paris à 15 heures, selon la préfecture de police.

    • 14:38

      La police montée patrouille le centre-ville. Des unités équestres interviennent rue Réaumur et rue de Bretagne pour charger les casseurs.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre

      La police montée patrouille au centre de Paris dans les pas des Gilets jaunes (images)

      A vive allure, la police montée patrouille dans le centre de Paris en suivant le mouvement des Gilets jaunes. Rues de Turbigo, de Bretagne et Réaumur, les policiers refoulent les manifestants.
      En savoir plus
    • 14:26

      La préfecture de police de Paris fait état de 598 interpellations ayant entraîné 475 gardes à vue.

    • 14:18

      La situation se tend boulevard de Courcelles à Paris. Plusieurs véhicules en flammes.

    • 14:14

      Le Drugstore de Publicis attaqué par les manifestants.

      Malgré les barricades érigées vendredi en prévision de la manifestation de ce samedi, le Drugstore de Publicis a été pris pour cible par les casseurs.

      Des manifestants, certains vêtus de Gilets jaunes, ont tenté samedi d'incendier la façade du Drugstore Publicis situé en haut des Champs-Élysées à Paris, où les tensions montaient d'un cran, ont constaté des journalistes de l'AFP.

      Des manifestants ont incendié des sapins qu'ils ont placés contre la façade dont plusieurs protections en bois ont été arrachées. Quelques-uns sont rentrés dans le Drugstore avant que les forces de l'ordre ne repoussent quelques dizaines de manifestants à l'aide de grenades lacrymogènes. Une jeune femme blessée à la tête en face du Drugstore a été évacuée.

    • 13:58

      Des blindés entrent en action à Paris pour détruire les barricades.

    • 13:33

      Les premières barricades sont en train d'être constituées sur le boulevard Poissonnière et les Grands Boulevards. Des canons à eau en action boulevard des Italiens, à deux pas de l'Opéra.

    • 13:21

      À la mi-journée, 31.000 manifestants sont recensés en France, 700 interpellations ont eu lieu, selon Laurent Nuñez.

      «Au niveau national, avec les Parisiens, nous sommes à plus de 700 interpellations pour une participation au mouvement à la mi-journée qui est de 31.000 personnes sur le territoire national dont 8.000 à Paris», a-t-il expliqué sur France 2 le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nuñez.

      Des chiffres sensiblement similaires à ceux du samedi 1er décembre.

    • 13:18

      La police effectue des fouilles avant de laisser entrer les manifestants sur les Champs-Élysées

    • 13:05

      Les accrochages entre police et manifestants aux abords des Champs-Élysées.

    • 13:00

      Masqués et entourés d’un nuage de lacrymogènes, les manifestants tentent d’organiser les premières barricades aux abords des Champs-Élysées.

    • 12:52

      De nombreux blocages en cours sur les routes et autoroutes en France.

      Aux alentours de midi, sur l'A6, au niveau de Villefranche-sur-Saône, l'autoroute était coupée dans les deux sens. Sur l'A10 toujours, entrées et sorties de Châtellerault nord dans la Vienne restaient fermées.

      Coupée dans le sens Bordeaux-Paris, après une action des Gilets jaunes durant la nuit de vendredi à samedi, l'A10 a été rouverte en milieu de journée selon la préfecture de la Gironde. Une centaine de manifestants avaient mis le feu à des palettes et des pneus de minuit à 4h00 du matin à hauteur de Saint-André-de-Cubzac, au nord de Bordeaux.

    • 12:47

      À la mi-journée 548 personnes ont été interpellées à Paris, un nombre déjà supérieur au total des interpellations (412) effectuées dans la capitale samedi dernier. 272 personnes ont été placées en garde à vue.

    • 12:40

      Aux abords des Champs-Élysées, la situation se dégrade. De nombreux incidents locaux sont en cours suivis de tirs de lacrymogènes et de jets pétards. La foule, agitée, scande «Macron démission».

    • 12:19

      À Grenoble, un des leaders régionaux des Gilets jaunes de Grenoble, Julien Terrier, a été interpellé ce samedi au motif qu'il serait l'organisateur de la manifestation non autorisée qui se déroule dans la ville, rapporte l’AFP se référant à la préfecture de l'Isère.

      Les Gilets jaunes seraient près de 600 à déambuler dans le centre-ville, où les magasins, inquiets, ferment tour à tour leurs portes, selon France 3. Les manifestants scandent «Libérez Julien», en avançant dans les rues, indique de son côté Lyon Capitale.

    • 12:11

      Près de Rouen, la situation s'est tendue entre les Gilets jaunes et les forces de l'ordre. Plusieurs incendies ont été déclenchés au centre commercial de Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime). Les policiers ont procédé à des interpellations après avoir tiré des gaz lacrymogènes, signale Franceinfo.

    • 11:49

      Un Gilet jaune appelle au micro de Sputnik à adopter une nouvelle Constitution.

      Ce Gilet jaune de 52 ans dit que «seule la nouvelle Constitution» pourrait apaiser la situation. «On ne veut plus voter pour les gens, on veut voter pour les lois à adopter», nous explique-t-il. Affirmant toucher 1.500 euros par mois, il explique que ce n'est «pas pour les violences» que les Gilets jaunes se mobilisent ce samedi.

    • 11:41

      Face à la foule de manifestants agités, la presse préfère se tenir aux abords de la rue.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018
      © Sputnik .
    • 11:29

      Une manifestation des Gilets jaunes se déroule également ce samedi à Bruxelles. Des fouilles policières sont organisées autour des grandes gares bruxelloises. Un important dispositif de sécurité est déployé dans la ville.

      Les gilets jaunes à Bruxelles

      Gilets jaunes de retour à Bruxelles: premières interpellations et contrôles

      Tandis que la tension monte samedi matin aux abords des Champs-Élysées, à Paris, les Gilets jaunes sont de retour à Bruxelles. Un nouvel appel à la manifestation avait été lancé sur les réseaux sociaux, et sur Facebook, plusieurs personnes indiquent qu’environ dix manifestants auraient été arrêtés et fouillés.
      En savoir plus
    • 11:18

      À Porte Maillot, de nombreux Gilets jaunes se sont agenouillés ce matin en soutien aux lycéens de Mantes-la-Jolie.

      Quelques centaines de Gilets jaunes ont envahi le périphérique parisien à proximité de la Porte Maillot, bloquant la circulation à deux reprises en fin de matinée.
      Après quelques minutes de blocage, ils ont été repoussés par les forces de l'ordre dans une ambiance calme.

      Gilets jaunes le 1 décembre à Paris

      Les Gilets jaunes agenouillés se font charger par les CRS à Paris (vidéo)

      À genoux mains derrière la tête, des Gilets jaunes ont mimé à Paris l’interpellation des 151 lycéens à Mantes-la-Jolie. Sur l’avenue de la Grande Armée, l’une de ces démarches a mal tourné: à genoux face aux CRS, des manifestants se font charger par les forces de l’ordre.
      En savoir plus
    • 11:11

      La mobilisation a donné lieu à 481 interpellations et 211 placements en garde à vue à Paris, a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe dans la matinée.

    • 11:06

      La tension monte aux abords des Champs-Élysées, où de premiers heurts entre les manifestants et les forces de l'ordre ont éclaté. Ces dernières ont à plusieurs reprises fait usage de grenades lacrymogènes.

    • 10:50

      Les Gilets jaunes se massent sur un pont au-dessus du périphérique et tentent de le bloquer. Les CRS cherchent à mettre la situation sous leur contrôle.

    • 10:41

      Quelque 354 personnes avaient été interpellées samedi à Paris à 10h10 et 127 personnes étaient en garde à vue après le début de la mobilisation à haut risque des Gilets jaunes, a indiqué la préfecture de police.

    • 10:40

      La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour réprimer les premiers incidents sur les Champs-Élysées.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Premiers incidents sur les Champs-Élysées, la police fait usage des lacrymogènes (vidéo)

      Alors que des centaines de Gilets jaunes manifestent ce samedi sur les Champs-Élysées, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour réprimer les premiers incidents.
      En savoir plus
    • 10:21

      Une Gilet jaune explique ses motivations au micro de Sputnik

      «On est là pour nos enfants, c'est pour leur avenir», dit une Gilet jaune interrogée par Sputnik pour connaître ses motivations. «Je suis là pour le pouvoir d'achat». «Ça fait 25 ans que suis fonctionnaire dans la fonction publique», explique-t-elle.

      La femme, qui montre sa fiche de paie, dit ne pas craindre les débordements. «Je n'ai pas peur. Il n y a aucun débordement à 10.30, ce n'est pas comme la semaine dernière». «Aujourd'hui, ce sont des gens comme moi, ils manifestent pour le pouvoir d'achat», résume-t-elle avant d'ajouter: «La réponse de Macron n'est pas suffisante».

    • 09:57

      Avant le 4e week-end de mobilisation, un document détaillant le dispositif policier, prévu pour ce samedi dans la capitale française, a fuité sur Internet.

      manifestation de Gilets jaunes

      Véhicules, effectifs mobilisés: le dispositif policier pour les Gilets jaunes a fuité

      Avant le 4e week-end de mobilisation des Gilets jaunes qui fait craindre un regain de violences à Paris et dans toute la France, un document détaillant le dispositif policier, prévu pour ce samedi dans la capitale française, a fuité sur Internet.
      En savoir plus
    • 09:54

      Le défilé des Gilets jaunes freiné par un barrage des forces de l'ordre sur les Champs-Élysées. Les manifestants scandent : «CRS avec nous!»

    • 09:36

      La situation est calme, des centaines de Gilets jaunes défilent devant les forces de l’ordre. Agitant des drapeaux tricolores, les manifestants entonnent la Marseillaise, puis scandent «Macron démission».

    • 09:32

      Quelque 317 personnes ont été interpellées samedi à Paris vers 9h, a indiqué la préfecture de police.

    • 09:25

      Des Gilets jaunes descendent les Champs-Élysées.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre
      © Sputnik .
    • 08:14

      Garde à vue préventive

      34 personnes ont été placées en garde à vue quelques heures avant le début d'une nouvelle mobilisation à haut risque, a indiqué samedi une source proche du dossier à l'AFP, qui précise que ce sont «principalement des gens venus de région, âgés d'une trentaine d'années sur lesquels ont été retrouvés des masques, des frondes, des marteaux ou des pavés, a précisé la même source.»

      121 personnes ont été interpellées au total, 32 ont été placées en garde à vue, 65 autres emmenés pour vérifications d'identité annonce la préfecture de police.    

      Le 17 novembre, les Gilets jaunes organisent des centaines de blocages routiers à travers le pays

      Gilets jaunes et casseurs: les nouveaux pirates des routes

      Depuis le début de la fronde en Gilets jaunes qui frappe l’Hexagone, de nombreux individus s’attaquent aux péages et aux radars des routes de France. Dans certains départements, la situation est telle qu’il ne reste plus que quelques radars actifs. Certains sont allés jusqu’à détruire des péages. Voici les nouveaux pirates des routes.
      En savoir plus
    • 08:02

      Des blindés de la gendarmerie mobilisés dans les rues de Paris

      Partout dans l'Hexagone, des mesures de sécurité exceptionnelles ont été décrétées, notamment à Paris, avec ses scènes de chaos du week-end dernier. L'État a prévu de déployer des véhicules blindés à roues de la gendarmerie pour assurer plus de sécurité. 

    • 06:43
      La Tour Eiffel à Paris

      Acte 4 des Gilets jaunes: la tour Eiffel et plusieurs musées seront fermés à Paris samedi

      Dans la crainte de nombreuses dégradations et violences lors du 4e acte des manifestations des Gilets jaunes, prévu pour le samedi 8 décembre, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé la fermeture de nombreux musées parisiens samedi. La tour Eiffel fermera également ses portes au public.
      En savoir plus
    En direct
    Blindés, flashball, incendies... L'acte IV des Gilets jaunes dégénère à Paris (vidéo)
    +
    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    Tags:
    gilets jaunes, manifestation, violences, mobilisation, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik