Ecoutez Radio Sputnik
    Les Galeries Lafayette à Paris

    Publicité trop sexiste? Une décision de la mairie de Paris fait polémique sur le Net

    © Sputnik . Vladimir Viatkine
    France
    URL courte
    26922

    Sexiste ou non et qui peut en juger? En appelant les Galeries Lafayette à retirer une affiche publicitaire de la marque de lingerie Aubade, la mairie de Paris a lancé une discussion sur les réseaux sociaux.

    La réaction d’Hélène Bidard, adjointe à la maire chargée des questions relatives à l’égalité femmes-hommes, à l’affiche publicitaire de la marque de lingerie féminine Aubade, mettant en avant les fesses de femme en gros plan, fait l’objet de commentaires sur Twitter même après que la publicité a été retirée.

    «Sérieusement les Galeries Lafayette, en 2018, en pleine vague #Metoo et à quelques jours de Noël vous n’avez rien de mieux à afficher que les fesses d’une femme dans visage?! Je demande le retrait immédiat de cette campagne sexiste», a lancé Mme Bidard sur Twitter.

    ​Ce message a été approuvé par quelque 1.300 personnes et commenté par environ 800 utilisateurs de Twitter et cette polémique continue après que l’immense affiche a été retirée de la façade le 12 décembre, à la fin de la campagne publicitaire.

    Il y a des commentateurs qui estiment que la mairie de Paris confond le sexisme et le puritanisme en s’attaquant à la publicité.

    ​​​D’autres recherchent d’autres explications à la position exprimée par la responsable de la mairie et supposent que l’indignation serait dictée par des problèmes d’ordre psychologique…

    ​Jalousie, rien de plus. Une pub pour des culottes c'est compliqué de montrer les pieds.

    ​​​… ou par le désir de se faire remarquer sur la scène politique.

    ​Ils vont même jusqu’à appeler au départ de la maire Anne Hidalgo.

    ​Des internautes estiment que l’image est belle, tout en reconnaissant que de telles affiches peuvent influer sur le trafic automobile devant le bâtiment des Galeries Lafayette.

    ​Il y a aussi ceux qui se demandent s’il est temps d’interdire une grande partie des œuvres d’art exposées dans les musées et autres lieux publics.

    ​Certains se demandent comment une marque de lingerie devrait alors faire ses publicités…

    ​… et donnent des conseils concernant les sujets qu’on pourrait utiliser.

    Lire aussi:

    Ce qu'ont évoqué Poutine, Macron et Merkel lors de leur échange téléphonique
    Un «CRS» faisant la fête avec les Gilets jaunes: une révélation inattendue des policiers
    Six mois de Gilets jaunes: «Le processus révolutionnaire est enclenché»
    Tags:
    sexisme, publicité, lingerie, réactions, Internet, Galeries Lafayette, Anne Hidalgo, Hélène Bidard, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik