Ecoutez Radio Sputnik
    Strasbourg, le lendemain de la fusillade

    «I shot the sheriff»: BFM TV mise à mal par la chanson de Bob Marley en direct

    © REUTERS / Christian Hartmann
    France
    URL courte
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
    242016

    BFM TV s’est retrouvée ensevelie sous une avalanche de critiques, après avoir annoncé la mort de l’assaillant de Strasbourg, Cherif Chekatt, abattu par des agents de police jeudi soir. La raison de ces critiques? Sur la vidéo, on pouvait entendre clairement la célèbre chanson de Bob Marley «I shot the sheriff», en une référence au prénom du tueur.

    Bévue, coïncidence ou blague qui ne passe pas? De nombreux internautes se sont dits indignés par le reportage de BFM TV réalisé pour annoncer le décès Cherif Chekatt, tueur de Strasbourg, neutralisé par la police le jeudi 13 décembre.

    En effet, à 22h21 précisément, les notes du célèbre tube de Bob Marley «I shot the Sheriff» ont été entendues, à bas volume, à l'antenne. Cette allusion au prénom de l'assaillant a choqué les utilisateurs des réseaux sociaux.

    Après quelques secondes d'émoi, les internautes se sont interrogés si ce fait était bien réel.

    ​Ensuite, ils ont dénoncé l'indécence de cette blague de mauvais goût qui jouait sur le prénom de l'assaillant abattu.

    ​Certains internautes ont toutefois préféré ironiser à ce sujet.

    ​Or, la plupart a toutefois jugé que c'était inimaginable qu'une chaîne d'information se permette ce genre de comportement. Ils ont supposé qu'il s'agissait tout simplement du son provenant de la rue où les caméras de BFM TV étaient installées.

    ​Finalement, d'autres se sont rappelés des photos du tueur, partagées sur les réseaux sociaux après qu'il a été neutralisé.

    ​Pour l'heure, BFM TV n'a pas répondu à ces critiques.

    Après cet incident, de nombreux internautes français sont allés sur YouTube pour découvrir cette chanson de Bob Marley et y ont laissé leurs commentaires.

    Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a déclaré jeudi que Cherif Chekatt, le suspect de la fusillade à Strasbourg, avait été abattu par des agents de police qui essayaient de l'interpeller dans le quartier de Neudorf.

    Une fusillade s'est produite le 11 décembre dans le centre-ville de Strasbourg, où se tient un marché de Noël. D'après différentes sources, l'auteur présumé de l'attaque, Cherif Chekatt, était fiché S. Il avait réussi à fuir les lieux de la tragédie et n'avait pas été localisé jusqu'à présent.

    Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à trois personnes décédées, cinq blessés graves et huit blessés légers après la fusillade de mardi soir. À la suite du drame, le niveau d'alerte du plan Vigipirate a été élevé à «urgence attentat».

    Dossier:
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

    Lire aussi:

    Strasbourg: BFM TV s’exprime sur la chanson de Bob Marley entendue en direct
    Les Français applaudissent la police ayant abattu Cherif Chekatt, le Web inquiet (vidéo)
    Strasbourg: une opération de police a eu lieu dans le quartier de Neudorf (vidéos)
    Tags:
    commentaires, internautes, chanson, assaillants, musique, BFMTV, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik