Ecoutez Radio Sputnik
    L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018

    Blindés, gaz lacrymogènes, jets de peinture: l'acte 5 des Gilets jaunes en direct (vidéos)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    372323

    Malgré les appels de nombreuses personnalités à ne pas descendre dans les rues ce samedi suite à la fusillade meurtrière de Strasbourg, les Gilets jaunes se sont mobilisés pour leur acte 5. Les rassemblements se déroulent sous haute surveillance avec le même effectif de sécurité que pour l’acte 4 le 8 décembre.

    Quelques jours après l'attaque de Strasbourg, des incertitudes persistent sur l'ampleur de l'acte 5. Une mobilisation nationale des Gilets jaunes est prévue ce samedi 15 décembre malgré les multiples appels du gouvernement à ne pas descendre dans les rues après la fusillade sanglante de Strasbourg.

    ​Pour assurer la sécurité, quelque 8.000 forces de l'ordre et 14 véhicules blindés ont été mobilisés à Paris, ce qui revient au même dispositif que le 8 décembre.

    «On s'adapte à la situation qui pourrait être la pire», a déclaré le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, sur RTL.

    Des contrôles ont été menés dès vendredi soir pour détecter des individus armés qui viennent à Paris pour en découdre. La préfecture de police de Paris, la mairie, les enseignes de luxe et les directions d'établissements culturels ont pris des mesures préventives. Dans le même temps, Paris ne devrait pas être un camp retranché comme la semaine dernière. Michel Delpuech a annoncé que cette fois-ci beaucoup de musées, dont le Louvre, seront ouverts ce samedi.

    Emmanuel Macron a annoncé lundi soir une exonération d'impôt et de cotisations sociales en ce qui concerne les heures supplémentaires, reprenant une mesure phare de Nicolas Sarkozy en 2007, laquelle avait ensuite été abrogée en 2012 par son successeur, François Hollande.

    Juste après le discours, de nombreux Gilets jaunes ont annoncé leur détermination à poursuivre les blocages, notamment de ronds-points, et ont appelé à un acte 5 de la mobilisation, samedi dans toute la France.

    Nouveaux messages
    • 21:10

      Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a estimé que les ronds-points occupés par les Gilets jaunes depuis le 17 novembre, doivent désormais "être libérés".

    • 20:45

      Une centaine de manifestants ont participé à l'Acte 5 des Gilets jaunes à Strasbourg, théâtre d'une fusillade meurtrière le 11 décembre.

      Selon une participante à la manifestation citée par le journal Dernières nouvelles d'Alsace, les événements de mardi ne peuvent pas arrêter le mouvement des Gilets jaunes. Les personnes réunies sur la place de la République à Strasbourg ont porté une banderole «Les Gilets jaunes en deuil». Un gilet jaune a même été déposé place Kléber, lieu de recueillement après la fusillade.

      Acte 5 des Gilets jaunes à Paris, le 15 décembre 2018

      Les Gilets jaunes commémorent les victimes de la fusillade de Strasbourg (images)

      Quatre jours après la fusillade de Strasbourg, qui a fait 4 morts et 12 blessés, les Gilets jaunes mobilisés pour leur acte 5 ont rendu hommage aux victimes dans plusieurs villes de France.
      En savoir plus
    • 20:26

      Parmi les points forts de cette journée, une vidéo publiée par une troupe de danseurs bloquée sur une autoroute, qui fait déjà le buzz sur internet

      Publiée sur Facebook dans l'après-midi, la vidéo de la troupe de Diamond Dance The Musical a déjà été vue plus de 37.000 fois.

      La vidéo a été filmée alors que les danseurs, qui devaient se rendre à Montélimar, se trouvaient sur l'autoroute A7, à hauteur d'Orange, d'après LCI.

    • 19:25

      D'après le ministère de l'Intérieur, 66.000 personnes ont manifesté ce samedi dans toute la France

      4.000 Gilets jaunes manifestaient à Paris, selon le ministère.

      Quelque 33.500 manifestants étaient comptabilisés en France à la mi-journée, selon des chiffres fournis précédemment par la place Beauvau.

    • 19:05

      Plus de 160 personnes ont été interpellées ce samedi à Paris et en petite couronne, d'après BFM TV qui se réfère à la préfecture

      A 18h30, 168 personnes avaient été interpellées en marge du rassemblement des Gilets jaunes à Paris et en petite couronne. 115 personnes ont été placées en garde à vue, a annoncé la chaîne BFM TV citant la préfecture de police.

      Selon la chaîne, sept personnes ont été blessées dans la capitale.

    • 18:04

      Un lycéen aurait été blessé à Montbéliard, d'après les réseaux sociaux

      France Info avait précédemment annoncé qu'une cinquantaine de Gilets jaunes munis de pancartes avaient défilé à Belfort.

      À Colmar, une cinquantaine de Gilets jaunes ont tenu une marche blanche qui était d'abord prévue pour les morts du mouvement, mais s'est ensuite élargie aux victimes de la fusillade du 11 octobre à Strasbourg.

    • 17:52

      A Saint-Etienne, un manifestant s'est vu blessé au visage, visiblement par un tir de Flashball, selon un journaliste du Figaro.

    • 17:48

      La préfecture de police de Paris fait état pour l'heure de 104 gardes à vue dans la capitale française

      Le nombre des interpellations a atteint 157 à Paris, d'après la préfecture.

      Cinq personnes ont été légèrement blessées, d'après l'AFP.

      Le bilan précédent faisait état de 120 interpellations.

      L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018

      Et le mouvement des Gilets jaunes continua…

      La mobilisation du samedi 15 décembre aura démontré que le mouvement des Gilets jaunes n’est pas prêt de s’arrêter. Pourtant, après l’allocution du Président de la République du 10 décembre, après surtout l’odieux attentat de Strasbourg, la question pouvait être posée.
      En savoir plus
    • 17:46

      A Toulouse, des barricades construites dans la journée ont été incendiées dans la soirée.

    • 17:40

      Des heurts opposant des forces de l'ordre à des manifestants signalés dans le centre de Bordeaux.

      Dès 16h00, les forces de l'ordre stationnées près de la cathédrale et de la mairie ont commencé à repousser des manifestants en actionnant à de multiples reprises un engin lanceur d'eau et en utilisant des gaz lacrymogènes. Les protestataires jetaient des projectiles divers, bouteilles ou feux d'artifice en tir tendu, a indiqué l'AFP.

    • 16:55

      Le nombre d'interpellations à Paris et sa petite couronne a atteint 136, dont 96 font l'objet d'une garde à vue, d'après les médias.

      A Nantes, 1.200 personnes ont participé aux actions de protestation des Gilets jaunes cet après-midi, d'après la police citée par l'AFP. La police a interpellé cinq personnes et utilisé des gaz lacrymogènes.

    • 16:20

      La police a de nouveau eu recours aux gaz lacrymogènes sur les Champs-Élysées.

      Pour dissiper les manifestants, les forces de l'ordre utilisent aussi des canons à eau et, d'après des internautes, des pulvérisateurs d'oléorésine de capsicum (OC), un extrait de poivre de Cayenne.

      Des tensions sporadiques entre des Gilets jaunes et des forces de l'ordre ont lieu sur les Champs-Elysées.

    • 16:03

      A Lyon, plusieurs centaines de manifestants sont rassemblés au centre de la ville.

      D'après des messages sur les réseaux sociaux, des heurts opposants des Gilets jaunes à la police ont eu lieu à Besançon.

    • 15:37

      La situation commence à chauffer à Toulouse où la police a recours aux gaz lacrymogènes tandis que les manifestants lancent des projectiles.

      Les forces de l'ordre utilisent en outre un canon à eau et des grenades de désencerclement pour disperser les manifestants, d'après 20 Minutes Toulouse et des messages diffusées sur les réseaux sociaux.

      Selon l'agence France Presse, les manifestants étaient entre 4.000 et 5.000 face à quelque 600 membres des forces de l'ordre à Toulouse.

      Les manifestants ont aspergé de peinture jaune un véhicule blindé de la gendarmerie qui intervient à Toulouse. 

    • 15:30

      Alors que la tension monte à Paris et dans certaines villes françaises, la situation reste plutôt calme à Grenoble, en contraste avec les CRS armés.

      L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018

      Pneus brûlés, pique-nique sur la route: la France vit l'acte 5 des Gilets jaunes

      Des Gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi 15 décembre pour jouer l’acte 5 de leur mobilisation qui se poursuit dans toute la France. Ces manifestations ont été marquées par de nombreux incidents, les Gilets jaunes mettant notamment le feu à des pneus sur les routes, ce qui a perturbé, voire entravé, la circulation.
      En savoir plus
    • 15:23

      La situation est tendue devant la mairie de Limoges où une trentaine de membres des forces de l’ordre font face à un millier de manifestants scandant «Macron démission».

    • 15:19

      À Nantes, les manifestants poursuivaient leur marche brandissant leurs banderoles où était écrit «On ne veut pas des miettes, on veut la boulangerie», faisant ainsi allusion aux réformes sociales du gouvernement.

      D'après la direction départementale de la sécurité publique, quelque 500 personnes ont défilé à Nantes, cinq personnes ont été interpellées et un policier a été blessé.

    • 15:17

      En ce début d'après-midi, les forces de l'ordre ont eu recours aux gaz lacrymogènes, à des grenades et des balles de défense pour repousser des manifestants rassemblés à proximité des Champs-Élysées.

      Sur les Champs-Élysées, on voit des personnes masquées et équipées de lunettes de protection qui s'attaquent aux policiers.

      Selon l'AFP, des bouteilles ont été jetées sur les forces de l'ordre. La police a riposté par des grenades, balles de défense et gaz lacrymogènes.

       

      L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018

      Heurts entre Gilets jaunes et forces de l'ordre sur les Champs-Élysées, des blessés

      Samedi dans l’après-midi, l’ambiance s'est brusquement dégradée sur les Champs-Élysées où au moins une personne a été blessée lors d'affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre.
      En savoir plus
    • 15:08

      Les tensions sont fortes aux Champs-Élysées où les tirs de gaz lacrymogènes se poursuivent. Une personne a été blessée à la tête.

      L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018

      Heurts entre Gilets jaunes et forces de l'ordre sur les Champs-Élysées, des blessés

      Samedi dans l’après-midi, l’ambiance s'est brusquement dégradée sur les Champs-Élysées où au moins une personne a été blessée lors d'affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre.
      En savoir plus

      Une correspondante de la chaîne RT a été blessée au visage à Paris, a annoncé la rédactrice en chef de RT, Margarita Simonian sur Telegram, publiant une photo de la jeune femme au visage couvert de sang. 

      Plus tôt, des internautes ont indiqué sur Twitter qu'une jeune femme avait été blessée à la tête.

    • 14:45

      La mobilisation est en recul dans toute la France avec 33.500 manifestants, d'après le ministère de l'Intérieur.

      Selon le ministère, il y avait 33.500 manifestants dans toute la France à la mi-journée, deux fois moins que les 77.000 recensés le 8 décembre à la même heure. Seules 2.200 étaient recensées à Paris, contre 10.000 il y a une semaine.

    • 14:34

      L’ambiance est électrique place de l’Opéra.

      Sur la place de l'Opéra à Paris, des manifestants ont lancé des jets de peinture sur les forces de l'ordre.

      La police a bloqué les sorties près de la place de l’Opéra Garnier, a informé le correspondant de Sputnik se trouvant sur place.

       

    • 14:29

      De leur côté, les Gilets jaunes belges manifestent à Bruxelles, encadrés par une forte présence policière. Une cinquantaine d'interpellations a déjà eu lieu, selon les médias.

      Gilets jaunes à Bruxelles

      Gilets jaunes à Bruxelles: des dizaines d'interpellations, selon des médias

      Les forces de l'ordre ont interpellé une cinquantaine de personnes lors de la troisième manifestation des Gilets jaunes organisée dans la capitale européenne, selon des médias belges.
      En savoir plus

      Alors que les Gilets jaunes manifestaient à Bruxelles, des membres du parti d'extrême droite Nation se sont joints à la mobilisation. Les Gilets jaunes ont dénoncé cette participation.

      Les manifestants ont été bloqués par les policiers à Arts-Loi avant d'être évacués en début d'après-midi vers le quartier de la gare du Luxembourg. La place du Luxembourg a été fermée et la manifestation dissoute, d'après la police citée par les médias belges. Les Gilets jaunes ont plus tard repris leur marche, d'après Le Soir.

    • 14:19

      Moins de 3.000 manifestants à Paris vers 14h00, selon la police.

    • 14:15

      La situation dégénère à Paris où des heurts ont commencé.

    • 14:08

      Selon les internautes, des membres des forces de l'ordre ont été déployés à l'angle de la rue de la Fayette et de la rue de la Chaussée d'Antin

    • 14:05

      Près de l’Opéra la situation reste relativement calme.

      Des manifestants ont chanté la Marseillaise, puis ont commencé à scander «Macron démission». La situation a soudainement dégénéré à Paris où des heurts ont commencé.  D'autres ont commencé à crier «Castaner en prison» tandis que la police leur demandait de se disperser et de se calmer.

      Les manifestants ont appelé la police à se joindre à eux.

    • 14:02

      Selon le dernier bilan, présenté par la préfecture de police de Paris, plus de de 90 personnes ont été interpellées ce samedi à 13h à Paris et en petite couronne, contre plus de 500 la semaine dernière à la même heure. 53 individus ont été placés en garde à vue.

    • 13:54

      Au cours de la journée plusieurs actions des Gilets jaunes ont été organisées à travers la France.

       

      La tension est particulièrement forte en Bretagne.

       

       

      À Toulouse, des Gilets jaunes tentent de prendre possession du périphérique, où certains veulent organiser un pique-nique.

      Ce matin une barricade a été incendiée à la sortie ouest de Nîmes pour bloquer la circulation automobile.

       

       

      Plusieurs manifestants sont sortis dans les rues à Nantes.

       

      À Nantes, la police a eu recours aux gaz lacrymogènes.

      À Bordeaux, environ 300 manifestants se sont rassemblés sous la pluie.

      Plus tard, la préfecture a fait état de 4.500 manifestants - Gilets jaunes et étudiants. Quelques échauffourées ont eu lieu place Pey-Berland, près de la mairie. La police a procédé à 14 interpellations.

      À Toulouse, un cortège de lycéens a rejoint les Gilets jaunes dans l’après-midi.

      Selon la préfecture de la Dordogne, un manifestant a pris une bombe lacrymogène à la police, avant d'en asperger les forces de l'ordre devant le dépôt de bus de Périgueux. Les policiers ont dispersé le rassemblement avant d'arrêter cinq personnes qui tentaient de s’enfuir en voiture.

      Un face à face très tendu a eu lieu à Perpignan entre des motards Gilets jaunes et les forces de l'ordre. Ces derniers ont fait usage de leurs matraques et de gaz lacrymogènes.

    • 13:08

      Vers 12h30 la préfecture de Paris a fait état de 85 interpellations dans la région parisienne.

    • 12:36

      En revanche, la Marseillaise a été entonnée par des Gilets jaunes près de l’Opéra Garnier à Paris. Souhaitant sortir de la zone dans laquelle les forces de l'ordre les contraignent à rester, ils scandent : «Macron démission!».

    • 12:34

      Le calme est revenu dans les différents points de manifestation à Paris, indiquent les médias.

    • 12:30

      À la mi-journée, la préfecture de police évoque déjà 72 interpellations à Paris et en petite couronne, contre plus de 500, enregistrées à la même heure la semaine dernière. La préfecture fait également état d’une «mobilisation plus faible» avec «quelques milliers de manifestants» à Paris, sans apporter plus de précisions, a relaté la BFMTV.

    • 12:17

      Les motards de la police équipés de Flash-balls se rendent sur les Champs-Élysées à Paris.

    • 12:15

      Quelque 64 personnes ont pour le moment été interpellées en région parisienne. Bien en-dessous des chiffres de la semaine dernière où 1.028 interpellations avaient été enregistrées à la mi-journée.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Acte 5 des Gilets jaunes: la police fait usage de gaz lacrymogènes (vidéo)

      Alors que des Gilets jaunes manifestent pour le 5e samedi d'affilée sur les Champs-Élysées, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour réprimer les premiers incidents.
      En savoir plus
    • 11:48

      Des femmes vêtues d'un sweat à capuche rouge ouvert ont été vues se tenant debout en silence face à une dizaine de gendarmes avenue des Champs-Élysées. Elles étaient recouvertes de peinture argentée.

      Selon les médias, le happening, un temps assimilé à une opération des Femen, était une performance intitulée Marianna regarde et organisée par une artiste franco-luxembourgeoise de 33 ans, Déborah de Robertis. Elle est connue pour ses perfomances nues dans des musées.

      Demonstrator wearing Yellow Vests (Gilets jaunes) protest against the rising of the fuel and oil prices on November 17, 2018on the RN 90 road between Albertville and Chambery, central eastern France.

      Ce qui pousse les femmes à être en pointe des Gilets jaunes

      Le mouvement des Gilets jaunes en a surpris plus d’un par son ampleur et sa durée, mais ce n’est pas sa seule particularité. En effet, les femmes, habituellement moins mobilisées dans les mouvements sociaux, sont très présentes au sein des Gilets jaunes, lors des blocages, des manifestations et des prises de parole, un signe de leur paupérisation.
      En savoir plus
    • 11:40

      Premières tensions avec les forces de l'ordre sur les Champs-Élysées.

      Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018

      Acte 5 des Gilets jaunes: la police fait usage de gaz lacrymogènes (vidéo)

      Alors que des Gilets jaunes manifestent pour le 5e samedi d'affilée sur les Champs-Élysées, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour réprimer les premiers incidents.
      En savoir plus
    • 11:36

      Après une poussée de certains manifestants, contenus par des gendarmes mobiles, quelques centaines de manifestants ont repris possession de la chaussée sur les Champs-Élysées. D'autres sont toujours bloqués par les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes.

    • 11:32

      Des manifestants se sont mis à scander «Macron démission».

    • 11:19

      Les Champs-Élysées ont été partiellement rouverts à la circulation, a informé un journaliste de l’AFP.

    • 11:16

      D'après les informations de la gendarmerie, il y avait quelque 2.000 manifestants sur les zones de France qu’elle était chargée de sécuriser ce matin. La préfecture de police de Paris fait état d’un millier de manifestants.

    • 11:04

      Selon la préfecture de police de Paris, 52 personnes ont été interpellées en Île-de-France depuis le début de la journée. Quinze personnes ont été arrêtées lors de contrôles préventifs à des péages ou dans des gares.

    • 10:41

      Pour manifester leur soutien aux lycéens de Mantes-la-Jolie, des dizaines des Gilets jaunes se sont mis à genoux Place de l'Opéra à Paris, mains derrière la tête.

    • 10:40

      Des policiers à cheval viennent d’arriver à Paris. Ils ont été hués par des manifestants.

    • 10:21

      Selon la préfecture de police de Paris, le nombre d’interpellations s’est élevé à 37 personnes. 22 autres personnes ont été placées en gardes à vue ce samedi dans la capitale.

    • 10:21

      Sur Twitter, Marine Le Pen a dénoncé «les casseurs ultras et les pilleurs de banlieue» qui «sont les complices objectifs du pouvoir».

    • 10:14

      Des manifestants ont entamé leur descente des Champs-Élysées en chantant la Marseillaise. Ils devraient être rapidement bloqués, les accès aux sites institutionnels étant fermés.

    • 10:01

      Peu avant 9h30, une trentaine de personnes avaient déjà été interpellées en Île-de-France, dont 17 dans l’agglomération parisienne, ont rapporté les médias. Par comparaison, à la même heure la semaine dernière, les forces de l'ordre avaient déjà procédé à 278 interpellations.

    • 09:56

      Peu de monde sur les Champs-Élysées, un autre rassemblement sur la Place de l'Opéra

    • 09:51

      En raison de la mobilisation des Gilets jaunes, la circulation est perturbée à Paris. Certaines stations de métro seront fermées. La RATP indique que des modifications d’itinéraires pour certaines lignes auront lieu suivant l’évolution de la situation. D’autres pourraient même ne pas être exploitées du tout.

       

    • 09:51

      Christophe Castaner est arrivé place de la Concorde pour saluer les forces de l’ordre

    En direct
    Blindés, gaz lacrymogènes, jets de peinture: l'acte 5 des Gilets jaunes en direct (vidéos)
    +
    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    Tags:
    gilets jaunes, manifestation, protestations, Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, Montbéliard, Besançon, Belfort, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik