Ecoutez Radio Sputnik
    Charlie Hebdo

    Attentat de Charlie Hebdo: le commanditaire présumé serait entre les mains de la police

    © REUTERS / Francois Lenoir
    France
    URL courte
    1759

    L’extrémiste Peter Cherif, proche des frères Kouachi qui ont organisé l’attentat de Charlie Hebdo il y a quatre ans, aurait été interpellé à Djibouti, en Afrique de l'Est, le 16 décembre, et serait en train d’être extradé vers la France, comme le rapporte le magazine Marianne.

    En fuite depuis 2011, le djihadiste français Peter Cherif, soupçonné d'être le commanditaire de l'attentat de Charlie Hebdo et proche des frères Kouachi, aurait été interpellé le 16 décembre à Djibouti, en Afrique de l'Est, et serait en attente d'extradition vers la France, selon Marianne qui se réfère à une source proche du dossier.

    Connu également sous le nom d'Abou Hamza, il est soupçonné d'avoir organisé le financement de l'attaque à la rédaction du journal satirique, comme l'écrit le magazine.

    Peter Cherif aurait été un membre actif du réseau djihadiste local des Buttes-Chaumont. Après l'intervention militaire des États-Unis en Irak, Peter Cherif a rejoint le groupe terroriste Al-Qaïda* dans ce pays. En décembre 2004, Cherif a été capturé par des militaires américains dans la ville de Falloujah.

    En 2006, Peter Cherif a été condamné à 15 ans de prison mais en mars 2007, il s'est évadé de sa prison de Mossoul. Puis, il a combattu au sein des extrémistes au Yémen.

    Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi avaient pénétré dans le bâtiment abritant les locaux du journal satirique Charlie Hebdo. Armés de fusils d'assaut, ils y avaient assassiné onze personnes, dont huit membres de la rédaction. Les deux auteurs de cette tuerie ont été abattus deux jours plus tard par les membres du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN).

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Tags:
    commanditaire, extradition, attentat, Djibouti, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik