France
URL courte
Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
408
S'abonner

La police a retrouvé sur une clé USB appartenant au tireur de Strasbourg Cherif Chekatt, abattu par les forces de l’ordre à la suite de l’attentat de Strasbourg, une vidéo sur laquelle il a prêté allégeance à Daech*, a confirmé les informations de l'hebdomadaire Marianne à l’AFP une source judiciaire.

Une vidéo d'allégeance au groupe Daech* a été retrouvée sur une clé USB appartenant à Cherif Chekatt, l'auteur de l'attentat du 11 décembre sur le marché de Noël de Strasbourg, a appris l'AFP samedi de source judiciaire, confirmant une information de l'hebdomadaire Marianne.

Cette clé USB a été découverte au cours de l'une des perquisitions entreprises dans la foulée de l'attentat.

Un homme a ouvert le feu le 11 décembre rue des Orfèvres à Strasbourg, près du marché de Noël, avant de prendre la fuite. Le principal suspect de l'attentat de Strasbourg, Cherif Chekatt, 29 ans, a été abattu par la police dans la soirée du jeudi 13 décembre, après 50 heures de traque. D'après différentes sources, il était fiché S. Selon son père, il défendait les thèses et les actions de Daech*. L'attaque a fait, selon les dernières informations, cinq morts et plusieurs blessés.

L'attaque a été par la suite revendiquée par les terroristes de Daech* par le biais de leur organe de propagande. Le gouvernement français avait qualifié cette revendication d'«opportuniste».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Le site militaire FAR-Maroc publie des photos satellites montrant des «bases algériennes» à la frontière - vidéo
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
découverte, police, allégeance, revendications, attaque, attentat, Daech, Chérif Chekatt, France, Strasbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook