France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
54752
S'abonner

Un pantin à l'effigie d’Emmanuel Macron a été décapité dans la soirée du vendredi 21 décembre lors d'une manifestation de Gilets jaunes à Angoulême, une «mise en scène macabre», dénoncée par la préfecture de la Charente.

Dans la soirée du vendredi 21 décembre, un pantin à l'effigie du Président Emmanuel Macron a été décapité par des Gilets jaunes d'Angoulême. Cette «mise en scène macabre» a été signalée au parquet d'Angoulême, a annoncé samedi en réaction la préfecture de Charente.

La préfecture a indiqué dans un communiqué que les faits portaient «gravement atteinte tant à la personne qu'à la fonction du Président de la République» et étaient «susceptibles d'être qualifiés pénalement».

Les faits ont été signalés au parquet du tribunal de grande instance d'Angoulême par la préfète de la Charente, Marie Lajus.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Charente, Angoulême, Emmanuel Macron, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook