France
URL courte
20232
S'abonner

En dépit du fait que des associations de défense des libertés publiques alertent au sujet du danger de cette arme et bien que des cas de blessures aient récemment été recensés lors de mobilisations citoyennes, Beauvau s’apprêterait à acquérir plus d’un millier de nouveaux lanceurs de balles de défense.

Le ministère français de l’Intérieur a lancé un appel d’offres pour acquérir 1.280 nouveaux lanceurs de balles de défense (LBD 40) de type flashball bien que cette arme ait déjà causé des blessures graves lors de récentes manifestations, notamment la mobilisation des Gilets jaunes, relate le quotidien Libération.

Précisant que le prix de cette commande publique n’a pas été révélé, l’édition l’estime d’après ses évaluations à quelque deux millions d’euros.

Comme le rappelle Libération, cette commande intervient alors que des associations de défense des libertés publiques alertent depuis des années sur son danger. Qui plus est, récemment, le Défenseur des droits a soulevé cette question à l’occasion de manifestations.

Pour rappel, au cours de ces dernières semaines marquées par la mobilisation des Gilets jaunes et des lycéens, plusieurs cas de blessures provoquées par flashball ont été rapportés par la presse. C’est notamment le cas d’un élève du lycée Simone-de-Beauvoir qui a été blessé au visage.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Un important incendie au Havre, une épaisse fumée est visible à des kilomètres - vidéos
Tags:
La Libération, appel d'offres, danger, alerte, ONG, risques, blessure, police, ministère afghan de l'Intérieur, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook