France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
43743
S'abonner

Des inconnus, dont des gilets jaunes et des gens vêtus de noir, ont enfoncé samedi la porte du secrétariat d’État du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, et fait irruption dans les locaux. Des images de vidéosurveillance ont été rendues publiques.

Des Gilets jaunes et des gens vêtus de noir ont défoncé la porte du secrétariat d'État des Relations avec le Parlement, à l'aide d'un engin de chantier.

Ce 5 janvier, le huitième samedi consécutif des manifestations des Gilets jaunes s'est révélé dur. Plusieurs manifestants, dont certains portant des gilets jaunes et habillés de noir, se sont violemment introduits dans le secrétariat d'État du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. BFM TV a diffusé des images de vidéosurveillance montrant l'attaque.

Sur les séquences, plusieurs Gilets jaunes ainsi que des personnes habillées de noir marchent devant l'immeuble abritant le secrétariat d'État, situé rue de Grenelle, dans le 7e arrondissement de Paris. Puis, un Gilet jaune sonne à l'interphone avant que deux autres manifestants manœuvrant un chariot élévateur ne défoncent la porte.

Dans une autre vidéo montrant la scène sous un autre angle, la grande porte en bois du ministère cède complètement face à l'engin, visiblement trouvé dans la rue.

Le huitième acte des manifestations des Gilets jaunes s'est déroulé ce samedi à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale, la mobilisation a été émaillée de heurts entre manifestants et forces de l'ordre. D'après le ministre français de l'Intérieur, la mobilisation a rassemblé environ 50.000 personnes à travers la France, contre 32.000 la semaine dernière

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Pourquoi il est dangereux de boire du café pendant la canicule
Tags:
gilets jaunes, Benjamin Griveaux, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook