Ecoutez Radio Sputnik
    Gilets jaunes à Paris

    Gilet jaune belge prétendument tuée à Paris: l’homme à l’origine de la rumeur s’excuse

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    21274

    Alors que ni les autorités françaises ni les belges n'ont pu confirmer la mort d'une Gilet jaune belge lors de l'acte 8 de ce samedi, l'homme à l'origine des rumeurs sur son prétendu décès s'est excusé en disant qu'il était «en état de choc» et précisant que la femme concernée «n'est que blessée».

    Ayant semé la panique par des informations selon lesquelles une Belge aurait trouvé la mort dans la récente manifestation des Gilets jaunes à Paris, l'homme qui a donné libre cours à cette rumeur a présenté ses excuses dans un post Facebook.

    «Par ce message, je tiens publiquement à m'excuser pour avoir annoncé la mort de Coralie hier soir alors que finalement, elle n'est que blessée», s'est-il expliqué.

    Selon lui, ses «mots se sont mélangés et j'ai perdu tous mes moyens car j'étais en état de choc et les infos que je recevais sur le tas se sont mélangées et se sont avérées être fausses. Coralie n'est pas décédée mais blessée d'après ce qu'on m'a finalement dit. Un tir de flashball ou un projectile, je ne sais pas, je ne sais plus», a-t-il précisé, cité par la presse belge.

    Tandis que les informations sur le prétendu décès ont été entourées des cris de «fake», le compte Facebook de l'individu a été supprimé. «Par qui, pourquoi?», s'est-il interrogé. «Je ne suis qu'un intervenant qui a cru bien faire et qui a mal fait. Jamais je n'ai voulu mentir ou faire croire que.»

    «Je présente publiquement mes plus sincères excuses si j'ai heurté la sensibilité de certains», a-t-il résumé.

    Dans le sillage des manifestations de Gilets jaunes organisées samedi à Paris, de nombreux internautes ont diffusé une information selon laquelle une manifestante de nationalité belge avait succombé à un tir de flashball à la tête.

    L'information a circulé avec insistance sur Facebook dès samedi soir, souvent via des comptes «anonymes aux noms farfelus», selon RTL, alors qu'aucune personne clairement identifiable n'avait témoigné. Dimanche 6 janvier, le chef de la diplomatie belge Didier Reynders a indiqué n'avoir reçu aucune information confirmant la mort d'une Belge lors de l'acte 8 des Gilets jaunes à Paris.

    Le huitième acte des manifestations des Gilets jaunes s'est déroulé ce samedi à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale, la mobilisation a été émaillée de heurts entre manifestants et forces de l'ordre. D'après le ministre français de l'Intérieur, elle a rassemblé environ 50.000 personnes à travers la France, contre 32.000 la semaine dernière.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    gilets jaunes, rumeurs, excuses, désinformation, Belgique, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik