Ecoutez Radio Sputnik
    Toulon

    «Le prix Benalla remis à Didier Andrieux»: de nouvelles affiches polémiques dans le Var

    CC0 / Pixabay/Redaction_Web
    France
    URL courte
    301195

    L'afficheur Michel-Ange Flori, qui colle depuis des mois des messages controversés sur deux panneaux géants, a comparé Didieux Andrieux, le commandant de police toulonnais filmé en train de boxer des Gilets jaunes, à l’ex-conseiller d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla. Et cette nouvelle prise de position n’est pas passée inaperçue sur internet.

    Deux affiches publicitaires en 4 par 3 mètres indiquant «Le prix Benalla remis à Didier Andrieux» installée dans les environs de Toulon depuis le 6 janvier font le buzz sur internet. 

     

    Ces panneaux appartiennent à l’afficheur Michel-Ange Flori, 58 ans, qui s’est déjà fait remarquer par la publication de messages controversés sur l’actualité politique. Cette fois, le message de M.Flori est consacré au commandant divisionnaire de police Didier Andrieux, qui a été filmé en train de donner plusieurs coups de poing à des Gilets jaunes à Toulon lors de l'acte 8 de la mobilisation. 

    ​Et beaucoup semblent être d’accord avec lui. On lit des commentaires comme «Bravo vous nous faites rêver à chaque fois!!!», «Bien vu! Génial!» et «Ne change rien Michel-Ange».

    ​Des utilisateurs de Twitter saluent aussi la nouvelle initiative de M.Flori, qui a déjà apporté son soutien au mouvement des Gilets jaunes en décembre, avec son panneau «150€ de plus par mois par policier. Et nous? La matraque dans la gueule?» qui faisait référence à l'augmentation de salaire obtenue par les forces de l'ordre à l'issue de négociations avec le ministère de l'Intérieur.

    Fin décembre, M.Flori a aussi publié un message souhaitant «un bon enfumage 2019» de la part des «syndicats de police et BFM».

    Les deux panneaux de M.Flori qui attirent l’attention des médias et des internautes sont installés en bordure de la route départementale 559 à la Seyne-sur-Mer.

    Des commentateurs remercient l’afficheur pour le soutien qu’il apporte au mouvement des Gilets jaunes.

    «Bravo et énorme respect à vous!!! Et surtout un mot qui n'a pas de prix MERCI à vous pour votre énorme soutien», s’est exclamé un internaute sur Facebook.

    Il y a même ceux qui songent déjà à un combat de boxe opposant Didier Andrieux à Christophe Dettinger, qui a donné des coups de poing à des gendarmes durant l'acte 8 de la mobilisation des Gilets jaunes. Le 7 janvier, M.Dettinger est venu se présenter à la police et a été placé en garde à vue.

    ​​Et un internaute ajoute que ce combat devrait être arbitré par Alexandre Benalla, qui a lui aussi provoqué un scandale alors qu’il a été filmé en mai 2018 en train de frapper des manifestants.

    ​D’ailleurs, certains internautes estiment que les actes commis par Didier Andrieux sont beaucoup plus graves que ceux qu’on impute à l’ancien conseiller d’Emmanuel Macron.

    ​Les réactions négatives à la proposition de M.Flori sont plutôt rares. Mais certains supposent que l’afficheur, qui s’adonne à la réalisation de panneaux provocateurs depuis des années, pourrait être condamné pour outrage à l’État.

    ​Michel-Ange Flori, qui gère la société Maci, possède plus de 400 panneaux publicitaires dans le Var. Selon Var Matin, le premier panneau provocateur a été installé à l’entrée de Toulon en 1998, l’année de création de l’entreprise. M.Flori a été «beaucoup menacé et rarement attaqué, mais jamais condamné», d’après le journal qui cite l’entrepreneur. M.Flori qui affirme avoir inventé Twitter avant l’heure, dit qu’il n’est «ni de gauche ni de droite», mais revendique sa liberté d’expression, toujours d’après Var Matin.

    Lire aussi:

    Le Conseil de sécurité de la Russie commente la réforme de Schengen proposée par Macron
    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    Internet, gilets jaunes, panneau publicitaire, Twitter, Facebook, Christophe Dettinger, Alexandre Benalla, Didier Andrieux, Michel-Ange Flori, La Seyne-sur-Mer, Toulon, Le Var, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik