France
URL courte
37153
S'abonner

Si de la casse se produit en marge de la nouvelle mobilisation de Gilets jaunes prévue ce samedi, les manifestants en seront «complices», estime le ministre français de l’Intérieur. Cette déclaration n’a pas été au goût de nombreux internautes.

Alors que l’acte 9 de la mobilisation des Gilets jaunes est attendu demain dans plusieurs villes françaises, Christophe Castaner a prévenu dans une interview à Brut que ceux qui appelleraient aux manifestations seraient en partie responsables des violences qui s’y produiraient.

«Ceux qui appellent aux manifestations demain savent qu’il y aura de la violence et ils ont donc leur part de responsabilité », a-t-il averti.

Selon le ministre, au début, les manifestants pouvaient dire qu’il y avait des casseurs en marge de leurs regroupements et qu’ils n’étaient pas responsables des actes de ceux-ci. Et d’ajouter que les manifestants seraient considérés comme complices des casseurs.

«Demain, je le dis, ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée savent qu’ils seront complices de ces manifestations», a-t-il indiqué. 

Des internautes ont été nombreux à réagir aux propos du ministre. Certains se sont interrogés pour savoir en quoi serait la faute de ceux qui voulaient manifester calmement et sans excès. 

D’autres n’ont pas caché leur irritation et ont rejeté la responsabilité de la situation sur le pouvoir et le ministre.

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
L’UE n’a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Tags:
gilets jaunes, responsabilité, hooligans, violences, Christophe Castaner, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook