France
URL courte
9211
S'abonner

Seul un député sur dix a su remplir en bonne et due forme sa déclaration à transmettre à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en 2019, indique une enquête du Projet Arcadie. Cette information vient s’ajouter à un contexte marqué par une défiance historique contre les hommes politiques.

Alors que la dernier sondage CEVIPOF montre que la politique inspire du dégoût ou de la méfiance a une majorité de Français, un récent rapport du Projet Arcadie, plateforme d'information sur les parlementaires français, a démontré que seulement 61députés sur 577 de l'Assemblée nationale avaient correctement rempli et transmis leur déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en 2019.

«Mais il est rageant d'entendre les politiques invoquer le devoir d'exemplarité en toute circonstance pour se montrer incapables de se conformer aux exigences d'une autorité publique», a dit la responsable du Projet Arcadie, Tris Acatrinei, citée par la plateforme d'information Challenges.fr.

Dans cette liste, 433 élus n'ont pas notifié un changement de collaborateur, 125 n'ont pas déclaré un mandat local tandis que 101 ont omis de mentionner leur responsabilité dans un parti politique.

En outre, 38 députés n'ont pas déclaré leur participation à des sociétés et 47 ont gardé le silence quant à leurs rémunérations professionnelles.

«On demande aux Français des justificatifs pour le moindre remboursement, on leur inflige des pénalités en cas de retard dans le paiement de leurs impôts, comment les députés peuvent justifier ce manquement à leurs obligations?», s'est indignée Tris Acatrinei.

Dans le même temps, le Modem s'est montré exemplaire dans ses déclarations et arrive en tête de ce classement (9 députés sur 46 ayant réussi l'épreuve). Le pire résultat a été attribué aux 16 élus communistes qui ont tous échoué à remplir leur devoir.

«Avec 5 millions d'euros de budget et 45 personnes sous ses ordres, la HATVP devrait être en mesure de faire un peu mieux», a conclu Mme Acatrinei.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
assemblée, déclaration, parlementaires, députés, Assemblée nationale française, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook