France
URL courte
9714
S'abonner

Afin de faciliter la mobilisation et la communication entre eux, les Gilets jaunes ont lancé leur propre application mobile GJ-France qui n’est pour l’instant disponible que sur Android, mais sa version pour iPhone ne devrait pas tarder à sortir.

Depuis le début de leur mobilisation à travers toute la France, les Gilets jaunes ont créé des de nombreux groupes et pages sur Facebook, des comptes Twitter et même leur propre décompte des manifestants, et maintenant, l'heure de l'application mobile est arrivé.

À la veille de l'acte 10, ce vendredi 18 janvier, Priscillia Ludosky, l'une des figures des Gilets jaunes, et son groupe « La France En Colère », ont annoncé le lancement de l'application GJ-France visant à aider les Gilets jaunes en matière de covoiturage, d'hébergement et d'appel à l'aide en cas d'urgence.

Selon le descriptif de l'application mobile, développée par des Gilets jaunes bénévoles, l'application GJ-France doit répondre à quatre questions: «combien de Gilets jaunes se mobilisent chaque jour, combien de soutiens compte le mouvement, comment s'organiser et comment contacter rapidement des proches en cas de danger?».

Pour la dixième fois consécutive, les Gilets jaunes descendent ce samedi 19 janvier dans les rues un peu partout en France dans un contexte de tensions toujours vives deux mois après le premier rassemblement du mouvement. Le neuvième acte des manifestations des Gilets jaunes qui s'est déroulé samedi dernier à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises, a rassemblé environ 84.000 personnes, d'après le ministre français de l'Intérieur. Pourtant, les chiffres de la mobilisation annoncés par le gouvernement font l'objet de polémiques.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
mobilisation, application, gilets jaunes, Twitter, Inc, Facebook, Inc, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook