Ecoutez Radio Sputnik
    Maxime Nicolle

    «Fly rider» menace de quitter la France et fixe un ultimatum au gouvernement (vidéo)

    © AFP 2019 GUILLAUME SOUVANT
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    7112919

    Suite à sa courte arrestation lors de l'acte 11 de la mobilisation des Gilets jaunes, Maxime Nicolle, l’un des leaders du mouvement, a publié une vidéo dans laquelle il évoque son intention de quitter la France si le gouvernement ne présente aucune «avancée concrète» d’ici deux semaines dans la résolution de la crise des Gilets jaunes.

    L'une des figures du mouvement des Gilets jaunes, Maxime Nicolle, alias Fly rider, a déclaré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux qu'il entendait demander l'asile constitutionnel d'ici deux semaines si le gouvernement ne remédiait pas à la crise des Gilets jaunes en présentant certaines mesures d'ordre financier.

    «Si vous ne faites pas ça, dans deux semaines, je pars de ce pays, je fais une demande d'asile constitutionnel et je me battrais à l'extérieur, mais je peux vous garantir que j'y passerais ma vie mais je me battrais contre vous jusqu'à ce que j'en crève», a affirmé Maxime Nicolle.

    Il a notamment exigé de la part des autorités une «avancée concrète financière envers le peuple et pour tous les membres de la population, pas certains petits groupes comme "on va prendre tel machin"… Non, c'est tout le monde!»

    Le Gilet jaune a également précisé qu'à travers «tout le monde», il entendait «toutes les personnes qui sont dans la merde dans ce pays, alors qu'ils essayent de s'en sortir».

    Comme pays de destination, le protestataire choisirait un État où l'extradition est interdite de sorte qu'on ne puisse le mettre en prison.

    «On demande une action pacifique, écoutez-nous […]. Si vous ne le faites pas, ce sera de votre responsabilité et pas de la nôtre», a-t-il conclu.

    Samedi 26 janvier, à Bordeaux, Maxime Nicolle a été interpellé par les forces de l'ordre, pendant environ deux heures, alors qu'il participait à la manifestation.

    L'acte 11 de la mobilisation des Gilets jaunes a réuni quelque 69.000 manifestants samedi dernier dans toute la France, dont 4.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Ces chiffres font l'objet de polémiques. Dans certaines villes, notamment dans la capitale, les manifestations ont une nouvelle fois créé des tensions faisant des blessés. Ainsi, Jérôme Rodrigues, l'une des figures des Gilets jaunes, a été grièvement blessé à l'œil par les forces de l'ordre.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    Angela Merkel prise d’une nouvelle crise de tremblements (vidéo)
    Il filme l’atterrissage d’urgence de son avion quelques instants avant qu’il ne s’enflamme en Sibérie (vidéo)
    La canicule fait ses premiers morts en France
    Tags:
    menace, vidéo, gilets jaunes, Maxime Nicolle, Bordeaux, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik