Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    «Démission»: Macron hué par des Gilets jaunes à Évry-Courcouronnes (vidéo)

    © AFP 2019 Ludovic MARIN / POOL
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    461092

    «Macron Démission», «Ahou!»... Le chef de la République a reçu un accueil mouvementé à son arrivée au Grand débat dans l'Essonne, où il a été hué par des dizaines de manifestants, dont certains portaient un gilet jaune.

    Pour son cinquième débat depuis le 15 janvier, le chef de l'État a tenu lundi soir une nouvelle séance de questions-réponses marathon avec 300 maires, responsables associatifs et citoyens engagés, dans une salle municipale d'Evry-Courcouronnes, dans l'Essonne. Pourtant, sur le terrain, il a reçu un accueil mouvementé.

    Surveillés par de nombreux CRS qui sécurisaient les lieux, des dizaines de manifestants, parmi lesquels certains étaient vêtus d'un gilet jaune, ont hué le convoi présidentiel à son arrivée.

    Comme l'on peut l'entendre sur la vidéo postée sur Twitter par PureTele, les manifestants scandent «Macron Démission», en accompagnant leurs cris par les huées et le célèbre «Ahou!» des Spartiates du film 300.

    Le Président français a proposé un grand débat national consacré à quatre sujets — la fiscalité, l'organisation de l'État, la transition écologique et la citoyenneté — en réponse au mouvement des Gilets jaunes qui agite la France depuis novembre 2018.

    Ce grand débat a débuté le 15 janvier et doit s'achever le 15 mars.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    Une explosion se serait produite dans une raffinerie en Espagne (images)
    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    gilets jaunes, Grand débat national en France (2019), Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik