France
URL courte
8326
S'abonner

Se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian, à l’époque ministre français de la Défense, un individu a extorqué environ 80 millions d’euros à une centaine de personnes entre 2015 et 2017, relate France 2. L’homme a notamment contacté ses cibles en leur expliquant que la France en avait besoin pour payer une rançon.

Après avoir contacté ses victimes par téléphone et mail, un escroc se faisait passer pour Jean-Yves Le Drian en vue de demander de l'argent sur Skype pour payer, selon lui, une rançon de la République française, apprend-on dans l'émission Envoyé spécial diffusée ce jeudi 14 février sur France 2.

​Les efforts de l'individu n'ont pas été en vain. Il a réussi à extorquer quelque 80 millions d'euros à une centaine de personnes. Portant un masque en silicone à l'effigie du ministre, «Jean-Yves Le Drian» disait à ses cibles que des journalistes avaient été enlevés. Compte tenu que la France ne verse pas de rançon officiellement, l'homme tentait de persuadé ses interlocuteurs de faire un virement en Chine, selon France 2. 

Selon les enquêteurs, il pourrait s'agir de Gilbert Chikli, déjà condamné en 2015 pour une autre affaire d'escroquerie, baptisée «l'arnaque aux PDG».

Lire aussi:

En France, le nombre de nouvelles contaminations toujours en dessous de 3.000
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Tags:
escroc, argent, rançon, escroquerie, victimes, Jean-Yves Le Drian, Chine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook