Ecoutez Radio Sputnik
    Marrakech

    Mis en examen en France, Alexandre Benalla semble avoir la belle vie au Maroc (photos)

    CC0 / hichamaarkoubi
    France
    URL courte
    Affaire Benalla (194)
    5928160
    S'abonner

    L’ancien «monsieur Sécurité» d’Emmanuel Macron, placé sous le statut de témoin assisté en France, mis en examen pour violences et obligé de pointer mensuellement pour usage abusif de ses passeports diplomatiques, est apparu sur des photos qui auraient été prises tout récemment à Marrakech, au Maroc.

    L'ex-collaborateur du Président Macron Alexandre Benalla, soupçonné de faux et mis en examen pour violences, est soudainement apparu au Maroc, si l'on en croit des photos postées vendredi sur Twitter.

    ​Le jeune homme, mis en examen en janvier puis placé sous le statut de témoin assisté pour usage abusif de ses passeports diplomatiques et les violences commises le 1er mai, est également placé sous contrôle judiciaire avec obligation de pointer mensuellement.

    ​Sputnik a contacté la personne ayant partagé ces photos. Elle a assuré qu'elles étaient récentes et bien prises à Marrakech.

    Une enquête a aussi été ouverte pour corruption par le parquet national financier, suite à des révélations sur ses liens dans une affaire de contrats de sécurité avec des hommes d'affaires russes.

    L'ancien chargé de missions de sécurité à l'Élysée aurait monté sa propre société de sécurité au Maroc, où il a des attaches familiales, rapportait en automne dernier RTL.

    L'ancien «monsieur Sécurité» d'Emmanuel Macron avait en premier lieu été mis en examen pour violences, plusieurs vidéos tournées le 1er mai dernier le montrant en train de frapper des manifestants. Après son limogeage par l'Élysée cet été, il n'avait pas rendu ses passeports diplomatiques. L'usage injustifié d'un passeport diplomatique est passible de poursuites pénales, mais M.Benalla a utilisé ses passeports plusieurs dizaines de fois pour se déplacer.

    Dossier:
    Affaire Benalla (194)
    Tags:
    justice, photo, Twitter, Alexandre Benalla, Marrakech, Maroc, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik