France
URL courte
523420
S'abonner

Une nouvelle vidéo qui montre dans son entièreté la violence des agresseurs contre un fourgon de police à Lyon lors de l’acte 14 des Gilets jaunes est apparue sur les réseaux sociaux. Non seulement ceux-ci jettent des projectiles, mais ils brisent aussi les vitres du véhicule avec un marteau tout près du visage de la conductrice.

L'attaque d'un fourgon de police samedi à Lyon, filmée depuis l'intérieur du véhicule par un CRS, a attiré l'attention de plusieurs médias et provoqué l'indignation du ministère de l'Intérieur. Après les images filmées dans l'intérieur du véhicule attaqué, une nouvelle vidéo, tournée sous autre angle, montre les agresseurs en pleine action.

Les vitres du fourgon sont brisées une à une, l'une tout près du visage de la conductrice. Au volant, la CRS tente de se frayer un chemin entre deux files de voitures, sous les jets de projectiles qui s'abattent sur les vitres et le pare-brise.

À la fin de la nouvelle vidéo, les forces de l'ordre arrivent finalement en force pour protéger leurs collègues.

«On est pris à partie et on reçoit des pavés», entend-on dire le policier auteur de la première vidéo, au début de la séquence qui dure plus d'une minute.

Le véhicule de police, appartenant à la CRS autoroutière, était coincé dans le trafic quand il a été violemment attaqué. Par ailleurs, un autre fourgon avait déjà été la cible d'une attaque similaire une demi-heure auparavant, au même endroit, informe BFM TV. Le policier au volant de ce second fourgon a été légèrement blessé.

Lire aussi:

«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
gilets jaunes, Compagnie républicaine de sécurité (CRS), France, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik