France
URL courte
421621
S'abonner

En août 2018, la chaîne de télévision France 2 accusait le Président russe de chasser le tigre, obtenant pour cette désinformation le «bobard international». Ce prix parodique est décerné par la fondation Polémia aux journalistes qui diffusent de fausses informations.

La cérémonie de la remise des Bobards d'Or s'est tenue lundi 18 février au théâtre du Gymnase Marie Bell. Cette année, la fondation Polémia a attribué le «bobard international» à la chaîne France 2 qui a diffusé en août dernier des images de Vladimir Poutine au côté d'un tigre, affirmant que le Président russe participait à une chasse «au tigre».

En réalité, ces clichés ont été pris en 2008 dans le cadre d'un programme national de préservation du tigre de Sibérie, auquel Vladimir Poutine avait apporté son soutien.

​Cette année, parmi les autres lauréats figure le docteur en science politique Clément Viktorovitch qui s'est vu décerner un «bobard classique» pour avoir commenté les chiffres des entrées légales d'étrangers en France.

Par ailleurs, le «bobard Gilets jaunes» a été attribué à l'historien Thomas Boulouque qui a confondu sur BFMTV le drapeau de la Picardie avec un drapeau royaliste, symbole selon lui de l'infiltration des Gilets jaunes par l'extrême droite.

La cérémonie des Bobards d'Or a été lancée en 2010 sur l'initiative de la fondation Polémia. Il s'agit de prix parodiques attribués aux informations erronées les plus savoureuses de l'année passée.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
chasse, désinformation, tigres, Polémia, France 2, Vladimir Poutine, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook